Eurogroupe : le candidat néerlandais en campagne à Paris

le
0
Jeroen Dijsselbloem, ministre néerlandais des Finances, a déjà reçu le soutien de Berlin et de Wolfgang Schäuble pour succéder à Jean-Claude Juncker.

De notre correspondant à Bruxelles

Officiellement, le Néerlandais doit encore se déclarer mais en coulisses il fait déjà figure de favori. Jeroen Dijsselbloem, 45 ans et ministre des Finances depuis à peine deux mois, achèvera cette semaine via Paris une discrète campagne qui a désormais toutes les chances de lui ouvrir la succession de Jean-Claude Juncker, patron de l'Eurogroupe depuis 2007.

Lundi, il était à Bruxelles avant une étape prévue à Rome. Il a déjà reçu le soutien de Berlin et de Wolfgang Schäuble, aux yeux duquel la candidature «d'un petit pays peut contribuer à rapprocher des points de vue divergents». Reste à convaincre maintenant Pierre Moscovici qui, sans s'être mis formellement sur les rangs, cachait mal son intérêt jusqu'il y a quelques semaines.

La décision doit êtr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant