Eurogroupe : Juncker s'en va, Moscovici en piste

le
0
Le premier ministre luxembourgeois quitte la présidence de l'Eurogroupe le 31 janvier. Il reste six semaines pour lui trouver un successeur. Wolfgang Schäuble n'est plus favori. La presse allemande désigne Pierre Moscovici.

De notre correspondant à Bruxelles

Jean-Claude Juncker est l'homme des faux départs. Cette fois pourtant, c'est sûr: après huit ans d'une présidence qu'il a inaugurée, le patron de l'Eurogroupe va jeter l'éponge pour se consacrer à son autre portefeuille, celui de premier ministre du Luxembourg.

La décision, sans appel, paraît avoir surpris tout le monde, lundi soir, à la fin du rendez-vous des ministres des Finances de l'euro. Le président Juncker, las d'attendre un successeur, a signifié qu'il reste six semaines pour identifier un autre «M. Euro». Il a fixé la date butoir au 31 janvier. Le chef de l'Eurogroupe ne facilite pas la recherche de l'oiseau rare en laissant dire que la gestion confuse de l'euro en crise l'a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant