EUROFINS SCIENTIFIC : La forte croissance et les performances opérationnelles triplent le résultat net d’Eurofins au S1 2011

le
0

30 août 2011

Eurofins a réalisé des résultats au-delà des attentes au T2 2011, avec une croissance du chiffre d'affaires de 23% à 208 M¤ incluant d'une part une forte croissance organique soutenue par l'augmentation des volumes d'analyses, la signature de nouveaux contrats, des gains de parts de marché et d'autre part la contribution positive de Lancaster. La forte progression des marges à travers le Groupe a stimulé à son tour le résultat net en hausse de 84% à 13 M¤ au T2 2011. Sur le premier semestre 2011, les ventes ont crû de 17% à 372 M¤ et le résultat net a triplé à 15 M¤ par rapport au S1 2010.

Résumé des résulats consolidés du T2/S1 2011 - (en millions d'euros) T2 2011 T2 2010 +/- % S1 2011 S1 2010 +/- %
Chiffre d'affaires 207,8 169,4 22,6% 372,1 318,6 16,8%
EBITDA 34,9 24,5 42,7% 52,2 34,9 49,6%
Marge d'EBITDA 16,8% 14,4% +240 pb 14,0% 11,0% +300 pb
Résultat brut d'exploitation(1) 23,4 13,8 69,5% 30,0 14,6 105,0%
Résultat net 13,0 7,0 84,3% 14,6 4,5 226,1%
Flux de trésorerie après impôts 21,1 10,1 109,7% 27,9 19,2 45,0%
Dette nette 271,1 198,0 37,0%
Réconciliation avec le format de présentation antérieur
EBITDA(2) normalisé(3) 37,2 26,8 38,7% 55,0 40,0 37,3%
Marge d'EBITDA normalisée 17,9% 15,8% 210 pb 14,8% 12,6% 220 pb
Résultat brut d'exploitation normalisé 25,8 16,2 59,0% 32,8 19,8 65,7%
EBITDA ajusté(4) 38,1 29,5 29,1% 57,4 45,4 26,4%
Marge d'EBITDA ajustée 18,3% 17,4% 90 pb 15,4% 14,3% 110 pb

Résultats clés du Groupe au T2/ S1 2011:

§ Chiffre d'affaires consolidé en hausse de 22,6% à 207,8 M¤ au T2 2011, incluant une croissance organique de plus de 8%. Au premier semestre 2011, le chiffre d'affaires s'est élevé à 372,1 M¤, en progression de 16,8% par rapport au S1 2010 ;

§ Augmentation de l'EBITDA de 42,7% à 34,9 M¤ au T2 2011 soit une hausse de la marge d'EBITDA de 240 pb par rapport au T2 2010, avec un EBITDA ajusté(4) de 38,1 M¤ pour une marge d'EBITDA ajustée de 18,3%. Au S1 2011, l'EBITDA ajusté s'est élevé à 57,4 M¤ pour une marge de 15,4% au cours du premier semestre qui est traditionnellement plus faible en termes d'activité ;

§ Le solide momentum de croissance et de rentabilité a permis de doubler le résultat brut d'exploitation à 30,0 M¤ et de tripler le résulat net à 14,6 M¤ au S1 2011 ;

§ Augmentation de 45% du flux de trésorerie d'exploitation après impôts à 27,9 M¤ au S1 2011 malgré une hausse provisoire du Besoin en Fonds de Roulement ;

§ Financement à moyen terme sécurisé et position d'endettement confortable par rapport aux limites maximales d'endettement. Après paiement de l'acquisition Lancaster, la dette nette consolidée au 30 juin 2011 s'élevait à 271,1 M¤, représentant 1,0x les fonds propres et 2,1x l'EBITDA normalisé, soit un niveau sensiblement inférieur aux limites maximales autorisées de 1,5x et 3,5x respectivement, alors que l'EBITDA intègre seulement un trimestre de contribution de Lancaster.

Commentaires du P.-D. G., M. Gilles Martin:

« Eurofins a réalisé de solides résultats au S1 2011. La forte croissance organique enregistrée par le Groupe, en dépit d'une présence encore limitée dans les pays émergents, reflète les retombées positives de nos investissements dans la construction d'un réseau international de laboratoires ultramodernes. L'accroissement des gains de productivité générés par la rationalisation d'une infrastructure optimisée commence à se matérialiser dans l'expansion des marges. Nos différents secteurs d'activité continuent d'améliorer leurs performances sur leurs marchés respectifs. Nous sommes confiants dans le fait que nos investissements ciblés devraient permettre au Groupe de continuer à se développer favorablement malgré un contexte économique incertain. Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme d'atteindre un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros et une marge d'EBITDA de 21% d'ici 2013 ».

Revenus d'exploitation

Au deuxième trimestre 2011, le chiffre d'affaires consolidé a crû de 22,6% à 207,8 M¤, grâce à la poursuite du momentum de croissance observé sur nos différents marchés. Outre la consolidation de Lancaster au T2 2011 qui a soutenu les performances d'Eurofins, la croissance organique de plus de 8% enregistrée au deuxième trimestre confirme la tendance positive observée au cours des quatre derniers trimestres mais aussi les retombées positives des investissements du Groupe sur les cinq dernières années. L'accélération de la croissance a permis d'atteindre un chiffre d'affaires de 372,1 M¤ au S1 2011, en hausse de 16,8% par rapport au S1 2010.

Sur le plan géographique, les principaux marchés du Groupe ont enregistré la plus forte croissance, et reflètent la position de leader d'Eurofins permettant de capter des volumes croissants d'analyses. Outre la contribution positive de Lancaster au T2 2011, les activités d'Eurofins aux Etats-Unis ont continué de bénéficier du renforcement de nos positions de marché, et d'une manière générale des tendances positives observées sur les marchés de l'analyse des produits alimentaires et pharmaceutiques.

Parmi les différentes activités d'Eurofins, le marché des analyses de produits agroalimentaires ne cesse de se renforcer grâce aux tendances positives structurelles (nouvelles réglementations) et à certains développements ponctuels propres à ce marché (scandales alimentaires). La reprise d'activité sur le marché des analyses environnementales s'est poursuivie avec une croissance modérée en ce qui concerne les analyses de l'eau, de l'air et des sols. L'activité d'analyse des produits pharmaceutiques a affiché une solide croissance au T2 2011, qui devrait rester robuste selon les tendances actuelles. L'activité de prestations d'analyses d'Eurofins pour les phases précliniques et cliniques pour l'industrie pharmaceutique semble se stabiliser. Dans la plupart de ses segments d'activités, Eurofins continue d'accroître ses parts de marché par le gain de nouveaux clients décidant de changer de prestataire et l'augmentation du volume d'analyses chez de nombreux clients existants.

Rentabilité

Eurofins a enregistré une solide croissance de l'EBITDA normalisé de 38,7% à 37,2 M¤ au deuxième trimestre 2011, soit une progression de la marge d'EBITDA normalisée de 210 pb à 17,9%. Au premier semestre 2011, ce dernier s'est élevé à 55,0 M¤, en hausse de 37,3% par rapport au S1 2010, pour une marge de 14,8%. Même si l'on intègre les modestes coûts exceptionnels, l'EBITDA au T2 2011 d'un montant de 34,9 M¤ représente encore une marge de 16,8%, soit le niveau le plus élevé depuis 2005 au T2.

La progression de la marge d'EBITDA est encore plus évidente une fois retraité les pertes liées aux start-ups du Groupe qui, comme annoncé précédemment, devraient diminuer progressivement vers un niveau inférieur à 5 M¤ en 2011, et atteindre l'équilibre d'ici 2013. L'EBITDA ajusté de ces pertes s'est élevé à 38,1 M¤ au T2 2011 et 57,4 M¤ au S1 2011, pour des marges de 18,3% et 15,4% respectivement.

La poursuite de la progression des marges au T2 et au S1 2011 démontre le levier sur les marges opérationnelles suite à aux investissements massifs réalisés par Eurofins sur les cinq dernières années. Les coûts d'exploitation continuent de croître moins rapidement que le chiffre d'affaires. Malgré l'augmentation de 22% des frais de personnel et de 16% des achats et charges externes au T2 2011, ces deux postes de charges ont diminué en pourcentage du CA à 48,7% et 35,1% respectivement pour 52,5% et 37,8% au trimestre précédent. Cette baisse devrait se poursuivre au S2, et en particulier au dernier trimestre grâce à des ventes plus importantes attendues sur le reste de l'année du fait de la saisonnalité évoquée précédemment.

L'impact à peu près constant des amortissements et provisions en pourcentage du CA, et la hausse des ventes et des marges au T2 2011, se sont traduits par une augmentation de 70% du résultat brut d'exploitation à 23,4 M¤. Grâce à la solide croissance du chiffre d'affaires et de la rentabilité du Groupe, le résultat net part du groupe a progressé de 84% à 13,0 M¤ au T2 2011. Au S1 2011, Eurofins a doublé son résultat brut d'exploitation à 30,0 M¤ et triplé son résultat net à 14,6 M¤.

Bilan

Le total bilan du Groupe s'est élevé à 861,7 M¤ à fin juin 2011, soit un niveau stable par rapport au trimestre précédent. A noter une baisse du montant de la trésorerie liée au paiement de l'acquisition de Lancaster compensée par l'augmentation des actifs immobilisés liée à l'acquisition. Malgré le paiement de Lancaster, Eurofins a clôturé le premier semestre 2011 avec un niveau de trésorerie de 81,0 M¤, lequel, ajouté aux flux de trésorerie croissants attendus sur le reste de l'exercice, assure au Groupe les capacités de financement suffisantes pour exécuter son plan de croissance au moins sur les trois prochaines années.

En dépit du décaissement évoqué ci-dessus, la structure financière du Groupe reste solide. Avec une dette nette consolidée de 271,1 M¤ au 30 juin 2011 (198,0 M¤ au 30 juin 2010), les ratios de dette nette ont atteint respectivement 2,1x l'EBITDA normalisé et 1,0x les fonds propres et restent par conséquent sensiblement inférieurs aux limites maximales autorisées de 3,5x et 1,5x respectivement. Ces ratios devraient diminuer significativement au cours des prochains trimestres du fait de l'amélioration de la rentabilité du Groupe et de la contribution positive de Lancaster à l'EBITDA consolidé. Il est intéressant de noter que les ratios ci-dessus intègrent seulement un trimestre de l'EBITDA généré par Lancaster consolidé à partir du T2 2011.

Le niveau de Besoin en Fonds de Roulement (BFR) a augmenté pour atteindre 7,1% du chiffre d'affaires au 30 juin 2011, contre 5,9% à fin mars 2011 et 5,7% à fin juin 2010. Cette hausse du BFR est due principalement à une combinaison défavorable temporaire des flux de trésorerie d'exploitation liée à la croissance de l'activité et au décalage de certains paiements. Comme annoncé dans un précédent communiqué, la Direction est pleinement confiante dans la capacité du Groupe à ramener le BFR à un niveau inférieur à 5% du CA, conformément à son objectif annuel, ce qui devrait permettre de générer des flux de trésorerie croissants sur le reste de l'exercice 2011.

Cash Flow et liquidités

Le solide momentum de croissance a permis à Eurofins de multiplier par près de trois le résultat avant impôts à 20,6 M¤ au S1 2011. Malgré l'effet négatif de la hausse temporaire du BFR, la forte progression du résultat d'exploitation a dopé le flux de trésorerie d'exploitation après impôts de 45% à 27,9 M¤.

Les investissements d'équipements ont atteint 11,9 M¤ (11,4 M¤ au T2 2010), représentant une baisse en pourcentage du CA à 5,7% au T2 2011 contre 6,7% au T2 2010. Au S1 2011, ces derniers se sont élevés à 20,7 M¤ soit 5,6% du CA pour 6,1% au S1 2010. Par conséquent, malgré la hausse du BFR au T2 2011, l'augmentation des intérêts décaissés sur la période liée à la hausse de la dette financière, et le doublement du dividende versé aux actionnaires en juin 2011 (en 2010, le dividende avait été versé en juillet), le solde négatif de flux de trésorerie(5) du Groupe a été réduit significativement de 5,5 M¤ à -6,6 M¤ pour -12,1 M¤ au S1 2010.

La Direction d'Eurofins réaffirme son message selon lequel le BFR devrait être normalisé au cours de l'exercice et, combiné à la poursuite de l'amélioration des résultats opérationnels, devrait permettre de dégager un flux de trésorerie disponible positif sur l'exercice.

Perspectives

Les bonnes performances du Groupe réalisées au cours du premier semestre où l'activité est traditionnellement la plus modeste, renforcent la confiance de la Direction dans la réalisation de ses objectifs d'atteindre à moyen terme (2013) un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros et une marge d'EBITDA de 21%.

Changement dans la présentation des résultats trimestriels

Suite au retrait d'Eurofins de la Bourse de Francfort en septembre 2010, le Direction d'Eurofins a décidé de modifier la structure et le format de présentation de ses résultats trimestriels. Conformément aux pratiques de marché en matière de publication des résultats, et afin de refléter la maturité croissante de ses activités, le Groupe prévoit d'adopter un format de présentation plus proche à la fois des strictes exigences réglementaires françaises et des pratiques d'autres sociétés cotées que les analystes et investisseurs considèrent comme nos pairs. Ce nouveau format de présentation allégé qui sera utilisé pour les résultats du premier et du troisième trimestres offrira une vision plus claire des principaux indicateurs de performance opérationnelle et financière du Groupe, comme illustré dans le tableau ci-dessous. Afin de faciliter la transition entre le format actuel et ce nouveau format, Eurofins continuera à publier ses résultats opérationnels et financiers sous le format actuel en 2011.

Présentation des résultats au nouveau format

T2 2011 T2 2010 +/- %
T2 2011 (en millions d'euros) Résultats ajustés Autres éléments Résultats consolidés Résultats ajustés Autres éléments Résultats consolidés Résultats ajustés
Chiffre d'affaires 207,8 207,8 169,4 169,4 22,7%
EBITDA 38,1 -3,2 34,9 29,5 -5,0 24,5 29,1%
Marge d'EBITDA 18,3% 16,8% 17,4% 14,4% 90 pb
Résultat brut d'exploitation 27,5 -4,1 23,4 19,8 -6,0 13,8 39,2%
Résultat net 19,1 -6,1 13,0 13,8 -6,8 7,0 38,6%
Investissements d'équipements (Capex) 11,9 11,4 5,2%
Flux de trésorerie d'exploitation après impôts 21,1 10,1 109,7%
Dette nette 271,1 198 37,0%
S1 2011 S1 2010 +/- %
S1 2011 (en millions d'euros) Résultats ajustés Autres éléments Résultats consolidés Résultats ajustés Autres éléments Résultats consolidés Résultats ajustés
Chiffre d'affaires 372,1 372,1 318,6 318,6 16,8%
EBITDA 57,4 -5,2 52,2 45,4 -10,5 34,9 26,4%
Marge d'EBITDA 15,4% 14,0% 14,3% 11,0% 110 pb
Résultat brut d'exploitation 37,1 -7,1 30,0 26,9 -12,3 14,6 38,1%
Résultat net 24,6 -10,0 14,6 18,4 -13,9 4,5 33,6%
Investissements d'équipements (Capex) 20,7 19,5 6,6%
Flux de trésorerie d'exploitation après impôts 27,9 19,2 45,0%
Dette nette 271,1 198,0 37,0%

Résultats ajustés  - reflètent la performance des activités matures et récurrentes du Groupe excluant certains coûts repris dans les « autres éléments ».

Autres éléments - incluent les charges de dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions, les coûts non récurrents d'intégration/ de réorganisation, d'activités non poursuivies, ainsi que les pertes transitoires liées à l'expansion du réseau de laboratoires/ start-ups, l'impact comptable des options de souscription d'actions (O.S.) et autres coûts non récurrents.

(1)      Résultat brut d'exploitation : résultat d'exploitation avant charges non décaissables liées aux options de souscription d'actions (O.S.), dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

(2)      EBITDA : résultat d'exploitation avant dotation aux amortissements, charges non décaissables liées aux options de souscription d'actions (O.S.), dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

(3)      Normalisé : présentation avant coûts non récurrents/ de réorganisation mais incluant les pertes liées à l'expansion du réseau de laboratoires/ start-ups.

(4)      Ajusté - présentation avant coûts non récurrents de réorganisation, activités non poursuivies et pertes liées à l'expansion du réseau de laboratoires/ start-ups.

(5)      Solde de flux de trésorerie/ Flux de trésorerie disponible = flux de trésorerie dégagé par les opérations d'exploitation après impôts diminué des intérêts versés et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride et des flux de trésorerie dégagé par les opérations d'investissement (hors acquisitions).

La version intégrale du rapport d'activité du premier semestre 2011 incluant les états financiers consolidés, les annexes résumées aux comptes semestriels, l'attestation du responsable et la section facteurs de risques, est disponible sur notre site à l'adresse suivante : http://www.eurofins.fr/fr-fr/informations-financieres/rapports-financiers.aspx.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter www.eurofins.com ou contacter :

Relations investisseurs

Tél.: +32-2-769 7383 

E-mail: ir@eurofins.com

A propos d'Eurofins :

Eurofins Scientific est une société franco-allemande du secteur des sciences de la vie spécialisée dans la prestation de services analytiques pour des clients issus de nombreux secteurs incluant l'industrie pharmaceutique, alimentaire et l'environnement.

Avec un effectif de plus de 9 500 personnes, un réseau de plus de 150 laboratoires répartis dans 30 pays et un portefeuille riche de plus de 100 000 méthodes d'analyse permettant de valider la traçabilité, l'authenticité, l'origine, la sécurité, l'identité et la pureté des substances biologiques et de nombreux produits, le Groupe investit afin d'offrir à ses clients des services analytiques de grande qualité, avec des résultats fiables et rapides ainsi que des prestations de conseil par des experts hautement qualifiés. Le Groupe Eurofins est le leader mondial sur le marché de l'analyse agro-alimentaire, de l'environnement et des produits pharmaceutiques et figure parmi les trois premiers prestataires mondiaux dans les activités de Laboratoire Central et de services génomiques. Le Groupe a l'intention de poursuivre une stratégie de développement qui repose sur l'élargissement de ses technologies et de sa présence géographique. Par des programmes de R&D et par acquisitions, le groupe intègre les derniers développements technologiques qui lui permettent d'offrir à ses clients un ensemble de solutions analytiques sans équivalent sur le marché, ainsi que la gamme la plus complète de méthodes d'analyse.

Un des acteurs internationaux les plus innovants du secteur, Eurofins est idéalement positionné pour satisfaire les exigences de qualité et de sécurité toujours croissantes de ses clients et des organismes de réglementation à travers le monde.

Les actions d'Eurofins Scientific sont cotées sur la bourse de Paris (ISIN FR0000038259). Elles sont accessibles également à Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne via NYSE Euronext (Reuters EUFI.PA, Bloomberg ERF : FP).

Avertissement important :

Ce communiqué contient des informations à caractère prévisionnel et des estimations qui comportent des facteurs de risque et d'incertitude. Ces données prévisionnelles et ces estimations représentent l'opinion de la Direction d'Eurofins Scientific à la date de ce communiqué. Elles ne représentent pas une garantie de performances futures et les éléments prévisionnels qui sont décrits peuvent ne pas se produire. Eurofins Scientific décline toute intention ou obligation d'actualiser l'une quelconque de ces informations prévisionnelles et de ces estimations. Toutes les déclarations et estimations sont établies sur la base des données qui sont à la disposition de la Société à la date de cette publication, mais leur validité ne peut être garantie.

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-24933-eurofins-h1-report-2011_french.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant