EUROFINS SCIENTIFIC : La forte croissance des ventes au T1 fournit un solide démarrage pour l’exercice 2011

le
0

9 mai 2011

Eurofins publie de bonnes performances au cours d'un trimestre qui est traditionnellement le plus faible de l'année, avec une croissance du chiffre d'affaires de 10%, qui vient à son tour stimuler la rentabilité du Groupe. L'EBITDA a progressé de 66% grâce au solide rebond des ventes d'une part et aux retombées positives des programmes d'investissement et de réorganisation finalisés à la fin de l'année 2010 d'autre part. La forte progression des marges reflète la capacité du Groupe à tirer profit de son momentum de croissance et laisse présager une bonne dynamique pour le reste de l'exercice.

Chiffres clefs au T1 2011 (en M¤) T1 2011 T1 2010 +/- %
Chiffre d'affaires  164,3  149,1 10,2%
EBITDA*  17,3  10,5 65,8%
Marge d'EBITDA 10,5% 7,0%  354 pb
Résultat brut d'exploitation**  6,6  0,8 695,5%
Résultat net 1,7 -2,5 n.a.
Dépenses d'investissements d'équipements (capex)  8,8  8,2 7,8%
Dette nette  130,4  185,4 -29,7%
(Réconciliation avec les données publiées en 2010)
EBITDA normalisé***  17,8  13,2 34,6%
Marge d'EBITDA normalisé 10,8% 8,9%  196 pb
Résultat brut d'exploitation normalisé  7,1  3,6 96,0%

      pb : points de base ; n.a.: non applicable.

Résumé des résultats d'Eurofins au T1 2011

§ Chiffre d'affaires en hausse de 10% à 164,3 M¤. Croissance organique du T1 supérieure à l'objectif de croissance annuel de 5%. Lancaster sera consolidé seulement à partir du T2 2011 ;

§ Augmentation de 66% de l'EBITDA à 17,3 M¤, soit le plus haut niveau d'EBITDA jamais réalisé par Eurofins au T1, avec une progression de la marge d'EBITDA de 354 points de base à 10,5%, qui dépasse le niveau de marge du T1 2007. Ceci marque un retour au niveau de rentabilité précédant la récession économique mondiale et le programme de réorganisation du Groupe ;

§ Résultat brut d'exploitation multiplié par 8 à 6,6 M¤ au T1 2011 pour 0,8 M¤ au T1 2010 ;

§ Résultat net de 1,7 M¤ au T1 2011, marquant le retour aux bénéfices au T1 depuis le lancement du programme intensif d'investissements entamé en 2006 ;

§ Dette nette de 130,4 M¤ au 31 mars 2011, représentant 0,5x les fonds propres consolidés et 1,1x l'EBITDA normalisé, soit une amélioration significative par rapport aux niveaux de mars 2010, à 0,9x et 2,0x respectivement, laissant une marge de man½uvre confortable pour le paiement de l'acquisition de Lancaster, réalisée peu après la clôture du premier trimestre.

Commentaires de M. Gilles Martin, P.-D.G d'Eurofins :

« Ces résultats montrent qu'Eurofins a bien démarré l'année 2011. Malgré une activité traditionnellement plus calme au T1 liée aux effets saisonniers, nous avons atteint un chiffre d'affaires conforme à l'objectif du Groupe. Les premiers effets positifs des programmes d'investissement et de réorganisation commencent à se traduire dans les résultats d'Eurofins. Les ventes progressent sans peser sur les marges. Ces résultats nous confortent dans la capacité du Groupe à atteindre son objectif de réaliser un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros avec une marge d'EBITDA de 21% d'ici 2013 ».

Revenus d'exploitation

Eurofins a réalisé un chiffre d'affaires de 164,3 M¤ au T1 2011, représentant une croissance de plus de 10%, dont plus de la moitié provient de la croissance organique. A travers les différents marchés d'Eurofins, on observe un retour à la croissance plus rapide dans les pays où le rebond économique est le plus soutenu.

Au sein du Groupe, le pôle d'analyses alimentaires continue de croître, grâce aux volumes d'analyses croissants captés chez ses clients existants de l'industrie agroalimentaire et de la grande distribution, mais aussi en provenance de nouveaux clients décidant de changer de prestataire. La reprise d'activité dans les analyses environnementales se confirme, les analyses de l'eau restent stables, tandis que les analyses des sols et de l'air retrouvent progressivement un rythme normal à mesure que l'activité économique et industrielle se stabilise. Bien que les analyses de phase pré-clinique et clinique pour l'industrie pharmaceutique restent modérées, les tendances du marché indiquent une poursuite de leur stabilisation. A contrario, les volumes d'analyses de produits pharmaceutiques continuent de progresser.

Rentabilité

Eurofins commence à recueillir les premiers effets positifs de ses programmes d'investissement et de réorganisation finalisés à la fin de l'année 2010. L'EBITDA a augmenté de 66% à 17,3 M¤, soit le plus haut niveau d'EBITDA jamais réalisé par Eurofins au T1, avec une progression de la marge d'EBITDA de 354 points de base à 10,5%. Ceci marque un retour à des niveaux de rentabilité comparables à ceux constatés avant la récession économique mondiale.

Conformément aux objectifs du Groupe, il n'y a plus de coûts de réorganisation/ non récurrents significatifs compte tenu de l'achèvement des programmes d'investissement et de réorganisation à fin 2010. Même si l'on retraite les coûts non récurrents inclus au T1 2010, l'EBITDA normalisé progresse encore de 35% au T1 2011. Cette performance s'explique notamment par une hausse des coûts d'exploitation de seulement 7%, soit moins rapide que celle du chiffre d'affaires à hauteur de 10% au cours du premier trimestre. Le Groupe continue de ralentir le rythme de ses dépenses malgré les investissements constants dans le développement de ses start-ups et de ses systèmes informatiques. Les frais de personnel ont augmenté de 8% à 86,3 M¤ et les achats et charges externes de 5% à 62,2 M¤ pour 79,6 M¤ et 59,0 M¤ respectivement au T1 2010. Ces deux postes de charges ont poursuivi leur tendance à la baisse en pourcentage du CA, les frais de personnel représentaient 52,5% du CA au T1 2011 pour 53,4% sur la même période de l'an dernier tandis que les achats et charges externes sont passés de 39,5% au T1 2010 à 37,8% au T1 2011. Cette baisse devrait se poursuivre au cours de l'exercice grâce à des ventes plus importantes attendues sur le reste de l'année du fait de la saisonnalité évoquée précédemment. Avec un impact à peu près constant des amortissements et provisions en pourcentage du CA, la hausse des ventes et des marges a dopé le résultat brut d'exploitation qui a été multiplié par 8 de 0,8 M¤ au T1 2010 à 6,6 M¤ au T1 2011. Retraité des coûts non récurrents/ de réorganisation au T1 2010, celui-ci progresse encore de 96% par rapport au T1 2010. Sur la base de ces solides performances, le Groupe a réalisé un résultat net de 1,7 M¤ au T1 2011 contre une perte de 2,5 M¤ au T1 2010.

Bilan

Le total bilan du Groupe s'est élevé à 858,2 M¤ au 31 mars 2011, soit une hausse de 33% par rapport au 31 mars 2010. Cependant, hormis la trésorerie, le montant de l'actif consolidé a augmenté de seulement 6% sur la période. En prévision du paiement de l'acquisition de Lancaster, le niveau de trésorerie s'élevait à 229,7 M¤ à fin mars 2011, pour 52,7 M¤ à fin mars 2010. Cette hausse significative provient principalement de l'émission complémentaire de TSSDI (instrument hybride) en février 2011, de l'emprunt en OBSAAR émis à fin juin 2010, mais aussi de l'amélioration de la rentabilité. Par conséquent, la dette nette consolidée du Groupe a diminué sensiblement à 130,4 M¤ pour atteindre 0,5x les fonds propres et 1,1x l'EBITDA normalisé à fin mars 2011, contre 0,9x et 2,0x respectivement à fin mars 2010.

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) a augmenté pour atteindre 5,9% du chiffre d'affaires au 31 mars 2011 contre 4,4% à fin décembre 2010 et 4,8% à fin mars 2010. Cette hausse du BFR est liée principalement à la croissance de l'activité et au décalage de certains paiements. La Direction est confiante dans la capacité du Groupe à ramener le BFR à un niveau inférieur à 5% du CA, conformément à son objectif annuel.

Cash Flow et liquidités

Les dépenses d'équipement ont atteint 8,8 M¤ au T1 2011 (8,2 M¤ au T1 2010), soit une diminution en pourcentage du CA à 5,3% contre 5,5% du CA au T1 2010. Néanmoins, la réduction des dépenses d'investissements d'équipements et l'augmentation du résultat avant impôt (2,5 M¤ au T1 2011 contre une perte de 2,2 M¤ au T1 2010) ont été en partie obérés par la hausse du BFR comme décrit ci-dessus. De ce fait, le flux de trésorerie d'exploitation après impôts a baissé à 6,8 M¤ avec un solde de flux de trésorerie**** négatif de 4,4 M¤ au T1 2011. La Direction d'Eurofins réaffirme cependant son message selon lequel le BFR devrait être normalisé au cours de l'exercice et, combiné à la poursuite de l'amélioration des résultats opérationnels, devrait renforcer la génération de flux de trésorerie disponibles sur le reste de l'exercice.

Perspectives

Compte tenu du caractère saisonnier du T1 traditionnellement plus faible en termes d'activité, la rentabilité et les flux de trésorerie du Groupe devraient comme toujours progresser sur le reste de l'exercice ; Le niveau de la dette augmentera suite au paiement de l'acquisition de Lancaster en avril 2011, mais les ratios de dette nette resteront à un niveau confortable par rapport aux limites maximales autorisées des covenants ; Les solides performances du T1 2011 confortent la Direction d'Eurofins dans la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs 2013, à savoir : un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros ; Réaliser une marge d'EBITDA de 21% et une marge brute d'exploitation de 15% ; Réduire le taux d'investissements d'équipements vers un niveau inférieur à 6% du chiffre d'affaires.

*             EBITDA : résultat d'exploitation avant dotation aux amortissements, charges non décaissables liées aux options de souscription d'actions (O.S.), dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

**             Résultat brut d'exploitation : EBIT avant charges non décaissables liées aux O.S., dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

*** normalisé : présentation avant coûts non récurrents/ de réorganisation mais incluant les pertes liées à l'expansion du réseau de laboratoires (17 start-ups).

****          Flux de trésorerie disponible/solde de flux de trésorerie : flux de trésorerie dégagé par les opérations d'exploitation après impôts diminué des flux de trésorerie dégagé par les opérations d'investissement (hors acquisitions), des intérêts versés et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride.

La version intégrale du rapport d'activité du premier trimestre 2011 incluant les états financiers consolidés et les annexes sur les comptes intermédiaires est disponible sur notre site à l'adresse suivante : http://www.eurofins.com/fr/informations-financieres/rapports-financiers.aspx

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter www.eurofins.com ou contacter :

Relations investisseurs                                                   

Tél.:        +32-2-769 7383                                             

E-mail:     ir@eurofins.com                                             

A propos d'Eurofins :

Eurofins Scientific - un leader global de la bio-analyse

Eurofins Scientific est une société franco-allemande du secteur des sciences de la vie spécialisée dans la prestation de services analytiques pour des clients issus de nombreux secteurs incluant l'industrie pharmaceutique, alimentaire et l'environnement. 

Avec un effectif de plus de 9 000 personnes, un réseau de plus de 150 laboratoires répartis dans 30 pays et un portefeuille riche de plus de 40 000 méthodes d'analyse permettant de valider la traçabilité, l'authenticité, l'origine, la sécurité, l'identité et la pureté des substances biologiques et de nombreux produits, le Groupe investit afin d'offrir à ses clients des services analytiques de grande qualité, avec des résultats fiables et rapides ainsi que des prestations de conseil par des experts hautement qualifiés. Le Groupe Eurofins est le leader mondial sur le marché de l'analyse agro-alimentaire, de l'environnement et des produits pharmaceutiques et figure parmi les trois premiers prestataires mondiaux dans les activités de Laboratoire Central et de services génomiques. Le Groupe a l'intention de poursuivre une stratégie de développement qui repose sur l'élargissement de ses technologies et de sa présence géographique. Par des programmes de R&D et par acquisitions, le groupe intègre les derniers développements technologiques qui lui permettent d'offrir à ses clients un ensemble de solutions analytiques sans équivalent sur le marché, ainsi que la gamme la plus complète de méthodes d'analyse.

Un des acteurs internationaux les plus innovants du secteur, Eurofins est idéalement positionné pour satisfaire les exigences de qualité et de sécurité toujours croissantes de ses clients et des organismes de réglementation à travers le monde.

Les actions d'Eurofins Scientific sont cotées sur la bourse de Paris (ISIN FR0000038259). Elles sont accessibles également à Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne via NYSE Euronext (Reuters EUFI.PA, Bloomberg ERF : FP).

Avertissement important :

Ce communiqué contient des informations à caractère prévisionnel et des estimations qui comportent des facteurs de risque et d'incertitude. Ces données prévisionnelles et ces estimations représentent l'opinion de la Direction d'Eurofins Scientific à la date de ce communiqué. Elles ne représentent pas une garantie de performances futures et les éléments prévisionnels qui sont décrits peuvent ne pas se produire. Eurofins Scientific décline toute intention ou obligation d'actualiser l'une quelconque de ces informations prévisionnelles et de ces estimations. Toutes les déclarations et estimations sont établies sur la base des données qui sont à la disposition de la Société à la date de cette publication, mais leur validité ne peut être garantie.

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-23640-eurofins-q1-report-2011_french.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant