EUROFINS SCIENTIFIC : Eurofins a généré un solide flux de trésorerie disponible en 2010 grâce aux premières retombées positives de ses investissements

le
0

28 février 2011

Eurofins présente de solides performances au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'exercice 2010. Le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 8% au dernier trimestre à 186 M¤, conformément au rebond d'activité enregistré depuis le T2 2010, portant le chiffre d'affaires annuel à 680 M¤, en croissance de 6%. L'EBITDA(1) normalisé(2) a progressé de 11% par rapport au T4 2009 à 37 M¤ au T4 2010, soit une hausse de 51 points de base de la marge d'EBITDA normalisé à 19,7% du chiffre d'affaires, un niveau comparable à celui du T3 2010 conformément aux attentes de la Direction communiquées le 8 novembre 2010(3) . En 2010, l'EBITDA normalisé a augmenté fortement de 21% à 111 M¤ malgré les pertes liées aux start-ups et les programmes d'investissement sur cinq ans et de réorganisation sur deux ans qui n'ont pas encore produit tous leurs effets. Eurofins a réalisé un résultat net de 10 M¤ au T4 2010 (9 M¤ part du groupe) et de 25 M¤ sur l'exercice (23 M¤ part du groupe) contre une perte de 14 M¤ et de 11 M¤ respectivement au T4 2009 et sur l'année 2009. De manière encore plus remarquable, le Groupe a généré un flux de trésorerie disponible(4) après paiement des intérêts et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride de 26 M¤ en 2010 pour 1,4 M¤ en 2009, malgré un niveau comparable de décaissements liés aux coûts non récurrents/ de réorganisation.

Les principaux faits marquants et résultats clefs d'Eurofins en 2010 sont les suivants :

§ Chiffre d'affaires consolidé de 680 M¤ en hausse de 6%, pour l'essentiel due à la croissance organique ;

§ Progression de 21% de l'EBITDA normalisé à 111 M¤ en 2010, et de 195 points de base de la marge d'EBITDA normalisé à 16,4% soit le niveau le plus élevé depuis 2006 ; avec un EBITDA publié de 93 M¤ et un résultat brut d'exploitation(5) de 52 M¤, Eurofins affiche ses meilleures performances en valeur absolue jamais réalisées;

§ Stabilité des charges financières nettes en raison d'un niveau de trésorerie supérieur et d'une amélioration globale de la position financière du Groupe ;

§ Réduction du taux d'imposition effectif à 30%, qui reflète une répartition plus équilibrée des sources de profits du Groupe et une organisation mieux structurée;

§ Meilleure performance historique également s'agissant du résultat net à 25 M¤ (23 M¤ part du groupe) ;

§ Réduction de 10% des dépenses d'investissements à 41 M¤, soit un taux d'investissement de 6% du chiffre d'affaires conforme à l'objectif normatif du Groupe ;

§ Augmentation de 32% du flux de trésorerie d'exploitation après impôts à 85 M¤, avec un flux de trésorerie après impôts et flux d'investissements(6) multiplié par 27 à 37 M¤ et un flux de trésorerie disponible après paiement des intérêts et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride multiplié par 19 à 26 M¤ ;

§ Baisse de 8% de la dette nette à 169 M¤ à fin décembre 2010, représentant 0,7x les fonds propres et 1,5x l'EBITDA normalisé pour 0,9x et 2x respectivement à fin 2009. En intégrant les TSSDI additionnels ou capital hybride (voir communiqué de presse du 15 février 2011), la dette nette pro forma est ramenée à 118 M¤ au 31 décembre 2010, impliquant des ratios de dette nette de 1,1 fois l'EBITDA normalisé et 0,4 fois les fonds propres à cette date.

Commentaires du Président Directeur-Général, M. Gilles Martin :

« Les solides performances d'Eurofins en 2010 démontrent qu'à partir de 2011 le Groupe est en mesure de récolter les fruits de ses programmes d'investissement sur cinq ans et de réorganisation sur deux ans, tous deux achevés avec succès en fin d'année. Eurofins a certes bénéficié des effets de la stabilisation de l'économie mondiale mais pour une part encore plus déterminante, le retour à une dynamique de croissance soutenue du volume d'activité ainsi que l'amélioration de la rentabilité et de la génération de flux de trésorerie sont directement liés aux efforts déployés par les équipes d'Eurofins. En outre, les investissements réalisés au cours des cinq dernières années dans la construction d'une infrastructure inégalée de laboratoires de classe mondiale devraient permettre de soutenir la croissance future en convainquant de nouveaux clients et en augmentant la part des dépenses d'analyses captée par Eurofins chez de nombreux clients existants. Par ailleurs, les gains de productivité issus du programme de réorganisation devraient contribuer à une meilleure génération de flux de trésorerie à l'avenir. Globalement, la Direction est confiante dans le positionnement du Groupe pour lui permettre d'atteindre ses objectifs à moyen terme d'un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros et une marge d'EBITDA de 21% ».

Tableau 1 - Résultats annuels 2010 et du quatrième trimestre 2010

En millions d'¤ T4 2010 T4 2009 % +/- 2010 2009 % +/-
Chiffre d'affaires consolidé  186,4  172,0 8,4%  680,3  640,1 6,3%
EBITDA normalisé  36,7  33,0 11,2%  111,3  92,2 20,7%
Marge d'EBITDA normalisé (%) 19,7% 19,2%  51 pb 16,4% 14,4%  195 pb
EBITDA  28,0  9,5 193,8%  93,2  58,9 58,2%
Marge d'EBITDA 15,0% 5,5%  948 pb 13,7% 9,2%  449 pb
Résultat brut d'exploitation normalisé  26,4  22,7 16,3%  70,2  53,5 31,2%
Marge brute d'exploitation normalisée (%) 14,1% 13,2%  97 pb 10,3% 8,4%  196 pb
Résultat brut d'exploitation  17,7 -0,8 n.a.  52,0  20,2 157,4%
Marge brute d'exploitation (%) 9,5% N.A.  994 pb 7,7% 3,2%  450 pb
Résultat net 9,5 -14,3 n.a. 25,3 -11,3 n.a.
Résultat net part du groupe  8,9 -13,5 n.a.  23,4 -11,2 n.a.
Résultat net par action en ¤ (total)  0,6 -0,9 n.a.  1,6 -0,8 n.a.
Investissements (capex)  11,3  15,7 -27,6%  41,0  45,6 -10,2%
Flux de trésorerie après impôts  46,7  36,9 26,3%  84,9  64,3 32,0%
Flux de trésorerie disponible 31,9 19,5 63,6% 26,4 1,4 19x
Total Actif hors trésorerie et équivalents de trésorerie*  628,7 605,0 3,9%
Trésorerie et équivalents de trésorerie*  107,5  54,4 97,8%
Total Actif*  736,2  659,3 11,7%
Fonds propres*  230,7  203,0 13,6%
Dette nette*  169,2  183,7 -7,9%

* au 31/12/2010

n.a. : non applicable

Revenus d'exploitation

Conformément au rebond d'activité amorcé depuis la publication des résultats du T2 2010, le chiffre d'affaires du T4 2010 a crû de 8% à 186 M¤, portant le chiffre d'affaires annuel à 680 M¤ pour 640 M¤ en 2009, soit une augmentation de 6% due pour l'essentiel à la croissance organique. Les volumes ont continué de croître au T4 2010 entretenus par le gain de nouveaux clients et l'augmentation des volumes d'analyses contractuels captés chez de nombreux clients existants. D'une manière générale, la progression des ventes au cours de l'année résulte des capacités analytiques supplémentaires mises en place grâce au plan d'investissement sur cinq ans qui a permis de consolider les positions de leader d'Eurofins sur la plupart des marchés où il opère.

Au sein du Groupe, le pôle d'analyses alimentaires est resté robuste, enregistrant une bonne croissance sur la plupart de ses segments de marché. Le pôle environnement a commencé à retrouver un niveau d'activité normal au cours de l'année 2010 sur les segments pénalisés par le ralentissement de l'économie mondiale, notamment les secteurs de l'industrie et de la construction tandis que les segments d'activité plus particulièrement orientés par les contraintes réglementaires comme l'analyse de l'eau se sont maintenus à un niveau constant. Les performances du pôle pharmacie montrent des signes de stabilisation dans les activités précliniques et cliniques, tandis que les activités de services génomiques et de contrôle qualité (sur les produits pharmaceutiques) ont poursuivi leur progression. Sur le plan géographique, les deux plus grands marchés d'Eurofins, à savoir l'Allemagne et la France, ont continué d'enregistrer une solide croissance, ce qui confirme le potentiel important de croissance, y compris sur les marchés du Groupe les plus matures. La hausse progressive des ventes sur les nouveaux marchés d'Eurofins souligne l'importance grandissante des investissements du Groupe dans les régions économiques en forte croissance.

Rentabilité

L'EBITDA normalisé a progressé de 11% à 37 M¤ au T4 2010, soit une hausse de 51 points de base de la marge d'EBITDA normalisé sur la période malgré l'impact des coûts non récurrents/ de réorganisation et d'abondantes chutes de neige en décembre. Conformément à ce qui avait été annoncé dans le communiqué de presse du 8 novembre 2010, le Groupe a réussi à maintenir son niveau de marge d'EBITDA normalisé à 19,7% malgré l'impact de certains éléments enregistrés sur la période susceptibles d'influencer la comparaison séquentielle, ces éléments n'étant pas considérés comme des coûts de réorganisation en tant que tels. Il s'agit notamment d'un effet de base défavorable au T4 2010 par rapport au T3 2010 du fait de l'impact positif sur la rentabilité normalisée du T3 2010 de cessions ponctuelles d'actifs. L'ajout de nouvelles activités et de quelques petites acquisitions dont les coûts afférents ont été groupés au T4 nuit également à la comparaison de la rentabilité d'un trimestre sur l'autre, tout comme l'enregistrement en fin d'année de rabais commerciaux liés à la signature en 2010 d'importants contrats à long terme. Les coûts fixes récurrents poursuivent quant à eux leur tendance à la baisse, avec des frais de personnel représentant 45,3% du CA au T4 2010, pour 46,0% au T3 2010 et 47,7% au T4 2009. Sur l'exercice 2010, ceux-ci ont représenté 48,0% du CA consolidé pour 49,3% en 2009.

Au T4 2010, le Groupe a provisionné la partie restante des coûts non récurrents (9 M¤ au T4 pour un total de 18 M¤ en 2010) liés à la finalisation du programme de réorganisation. De ce fait, l'EBITDA du T4 s'est élevé à 28 M¤ pour 9,5 M¤ au T4 2009, portant l'EBITDA annuel à 93 M¤, soit une hausse de 58% par rapport à 2009. Globalement, les solides performances enregistrées en 2010, comme l'illustre l'augmentation de 21% de l'EBITDA normalisé à 111 M¤, sont le reflet de l'amélioration de la rentabilité à travers le Groupe, malgré les pertes liées aux start-ups et à l'expansion de son réseau de laboratoires. Avec une marge d'EBITDA normalisé de 19,7% au T4 2010 et de 16,4% sur l'exercice, Eurofins renoue avec son niveau de rentabilité d'avant la crise, malgré les pertes opérationnelles résiduelles de ses start-ups, ce qui implique un potentiel de hausse significatif de la marge d'EBITDA et de la marge d'exploitation à compter de 2011, compte tenu de la fin du programme de réorganisation et de la réduction progressive des pertes opérationnelles de ses start-ups. Comme souligné dans le communiqué de presse du 28 janvier 2011, la marge brute d'exploitation normalisée de 10,3% en 2010 est le niveau le plus élevé atteint depuis 2006, tandis que le résultat d'exploitation de 52 M¤ représente la meilleure performance en valeur absolue jamais réalisée par Eurofins.

Les charges financières nettes sont restées stables par rapport à 2009 en raison d'un niveau de trésorerie supérieur et d'une amélioration globale de la position financière du Groupe. Le taux d'imposition effectif a été réduit à 30% en 2010, ce qui reflète une répartition plus équilibrée des sources de profits du Groupe et une organisation mieux structurée. Par conséquent, Eurofins a réalisé un résultat net de 10 M¤ au T4 2010 (9 M¤ part du groupe) et de 25 M¤ sur l'exercice (23 M¤ part du groupe) pour des pertes de 11 M¤ et 14 M¤ respectivement sur les mêmes périodes l'an dernier.

Flux de trésorerie

Les efforts du Groupe axés sur la rentabilité, le retour à la croissance et l'achèvement des programmes d'investissement et de réorganisation ont déjà commencé à se traduire par de solides de flux de trésorerie. En effet, le flux de trésorerie dégagé par les opérations d'exploitation a crû de 26% à 47 M¤ au T4 2010 par rapport à 37 M¤ au T4 2009. Compte tenu d'une réduction de 28% des dépenses d'investissements d'équipements à 11 M¤, Eurofins a généré un flux de trésorerie disponible de 32 M¤ au T4 2010, en progression de 64% par rapport à la même période de l'an dernier. Sur l'exercice, le flux de trésorerie d'exploitation après impôts a progressé de 32% à 85 M¤, tandis que le flux de trésorerie disponible après paiement des intérêts et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride a été multiplié par près de 19 à 26 M¤. L'amélioration des flux de trésorerie est encore plus visible une fois retraités les décaissements liés aux coûts non récurrents/ de réorganisation. Après retraitement de ces derniers (18 M¤ en 2009 et 2010), le flux de trésorerie disponible normalisé a plus que doublé à 44 M¤ en 2010 et implique un taux de rendement du flux de trésorerie disponible normalisé de près de 6% par rapport à la capitalisation boursière d'Eurofins au 31/12/2010.

Bilan

La total bilan s'est élevé à 736 M¤ à fin 2010, représentant une augmentation de près de 12% par rapport à fin 2009. Hors trésorerie et équivalents de trésorerie, celui-ci a atteint 629 M¤ avec une hausse de seulement 4% par rapport à fin 2009, soit un rythme inférieur à la croissance du chiffre d'affaires sur la période. L'amélioration de la rentabilité associée à une gestion rigoureuse du BFR et une réduction de la dette nette ont contribué à renforcer le bilan. La dette nette a diminué de 8% à 169 M¤ à fin 2010, ce qui représente 1,5x l'EBITDA normalisé et 0,7x les fonds propres par rapport à 2,0x et 0,9x respectivement à fin 2009. Avec un niveau très inférieur aux limites maximales d'endettement des covenants de 3,5x l'EBITDA normalisé et 1,5x les fonds propres, Eurofins dispose d'une marge confortable dans sa capacité de financement. Par ailleurs, en début d'année 2011, le Groupe a procédé à une émission complémentaire de TSSDI (capital hybride) identiques à ceux émis initialement en mai 2007, pour une valeur nominale de 50 M¤(7) portée désormais à un total de 150 M¤. En intégrant ces TSSDI additionnels, la dette nette pro forma est ramenée à 118 M¤ au 31 décembre 2010, impliquant des ratios de dette nette de 1,1 fois l'EBITDA normalisé et 0,4 fois les fonds propres. De ce fait, la réduction significative de ces ratios améliore davantage encore la position financière du Groupe, ce qui devrait permettre de réduire par la suite le coût moyen du capital d'Eurofins.

Acquisition de Lancaster Laboratories, Inc. : renforcement de la taille critique et de l'offre de services

Eurofins a annoncé le 24 février avoir procédé à la signature d'un accord ferme avec la société Thermo Fisher Scientific, Inc. en vue d'acquérir Lancaster Laboratories, Inc. pour un montant d'environ 200 millions de dollars US, susceptible d'ajustements en fonction des comptes de la société à la date de la réalisation définitive de l'opération. Lancaster dispose du plus grand laboratoire indépendant d'analyses de produits pharmaceutiques au monde opérant sur un seul site et un des plus grands laboratoires d'analyses environnementales. Il jouit par ailleurs d'une solide réputation d'excellence pour la qualité et la fiabilité de ses services et entretient des partenariats de longue date avec de nombreux clients classés parmi les 500 plus grandes entreprises américaines (classement Fortune 500). Lancaster a enregistré une forte croissance au cours des cinquante dernières années et a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 115 millions de dollars US en 2010. Les nombreuses complémentarités de cette acquisition permettront à Eurofins de devenir le leader mondial sur le marché stable et récurrent de l'analyse des produits pharmaceutiques et d'acquérir une forte position sur le marché des analyses environnementales en Amérique du Nord.

L'opération devrait être finalisée au cours des deux ou trois prochains mois, une fois obtenue l'autorisation des autorités de régulation américaines et la réalisation des conditions suspensives usuelles. Sur la base des marges historiques de Lancaster et de son budget 2011, l'opération devrait avoir un effet positif immédiat sur les niveaux de marge et de résultat par action d'Eurofins.

Perspectives : tirer profit des programmes d'investissement et de réorganisation

Les progrès réalisés par le Groupe en 2010 indiquent qu'à compter de 2011, Eurofins est en mesure de récolter les fruits de ses investissements et des efforts soutenus déployés au cours des cinq dernières années. Le Groupe devrait pouvoir réaliser des performances encore meilleures à moyen terme à mesure qu'il recueillera les pleins bénéfices de ses programmes d'investissement et de réorganisation. Cette dynamique devrait être accentuée par une croissance de l'activité encore plus soutenue dont les bénéfices devraient commencer à se matérialiser à partir de 2011. De ce fait, la Direction d'Eurofins réitère ses objectifs à moyen terme (2013) comme suit :

§ Taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires d'environ 14% pour atteindre 1 milliard d'euros d'ici 2013 ;

§ Une marge d'EBITDA de 21% ;

§ Une marge brute d'exploitation de 15% ;

§ Un taux d'investissements d'équipements inférieur à 6% du chiffre d'affaires.

La conclusion de l'acquisition de Lancaster Laboratories permettra à Eurofins d'être en avance sur ses objectifs d'acquisitions pour 2011, à la fois en termes de chiffre d'affaires et d'EBITDA. Cette opération confirme par ailleurs que les objectifs à moyen terme rappelés ci-dessus sont à la portée d'Eurofins.

Les comptes annuels complets incluant les notes aux comptes consolidés sont disponibles dans le document intitulé « Présentation des Résultats 2010 » et ultérieurement dans le Document de Référence 2010.

Le Document de Référence 2010 inclut les informations réglementées suivantes : le rapport financier annuel, le rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d'entreprise, les honoraires des commissaires aux comptes, l'information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital, le descriptif des programmes de rachat d'actions propres, le document d'information annuel, la table de concordance avec l'annexe I du règlement Prospectus et avec le rapport financier annuel

Vous pouvez consulter la "Présentation des Résultats 2010" et ultérieurement le Document de Référence 2010 à l'adresse suivante : http://www.eurofins.com/fr/informations-financieres/rapports-financiers.aspx

Le calendrier financier d'Eurofins en 2011 est disponible à l'adresse suivante :

http://www.eurofins.com/fr/informations-financieres/calendrier-financier.aspx

(1)  EBITDA : résultat d'exploitation avant dotation aux amortissements, charges non décaissables liées aux options de souscription d'actions (O.S.), dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

(2)  Normalisé : présentation avant coûts non récurrents/ de réorganisation mais incluant les pertes liées à l'expansion du réseau de laboratoires (17 start-ups).

(3)  Fait référence au communiqué de presse du 8 novembre 2010 sur les résultats du T3 2010.

(4)  Flux de trésorerie disponible = flux de trésorerie dégagé par les opérations d'exploitation après impôts diminué des flux de trésorerie dégagé par les opérations d'investissement (hors acquisitions), des intérêts versés et du coupon versé aux détenteurs de l'instrument hybride.

(5)  Résultat brut d'exploitation : EBIT avant charges non décaissables liées aux options de souscription d'actions (O.S.), dépréciation des goodwills et amortissement d'actifs incorporels liés aux acquisitions.

(6)  Flux de trésorerie d'exploitation après impôts et flux de trésorerie dégagé par les opérations d'investissement

(7)  Montant nominal. En termes réels, les fonds levés sont de 51 M¤ (soit un produit net d'émission de 48 M¤ plus un coupon couru de 3 M¤).

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter :

Relations investisseurs                                                   

Tél.:        +32-2-769 7383                                             

E-mail:     ir@eurofins.com                                             

A propos d'Eurofins :

Eurofins Scientific - un leader global de la bio-analyse

Eurofins Scientific est une société franco-allemande du secteur des sciences de la vie spécialisée dans la prestation de services analytiques pour des clients issus de nombreux secteurs incluant l'industrie pharmaceutique, alimentaire et l'environnement. 

Avec un effectif d'environ 8 000 personnes, un réseau de plus de 150 laboratoires répartis dans 30 pays et un portefeuille riche de plus de 40 000 méthodes d'analyse permettant de valider la traçabilité, l'authenticité, l'origine, la sécurité, l'identité et la pureté des substances biologiques et de nombreux produits, le Groupe investit afin d'offrir à ses clients des services analytiques de grande qualité, avec des résultats fiables et rapides ainsi que des prestations de conseil par des experts hautement qualifiés.

Le Groupe Eurofins est le leader mondial sur le marché de l'analyse agro-alimentaire et figure parmi les premiers prestataires globaux sur les marchés de l'analyse des produits pharmaceutiques et de l'environnement. Le Groupe a l'intention de poursuivre une stratégie de développement qui repose sur l'élargissement de ses technologies et de sa présence géographique. Par des programmes de R&D et par acquisitions, le groupe intègre les derniers développements technologiques qui lui permettent d'offrir à ses clients un ensemble de solutions analytiques sans équivalent sur le marché, ainsi que la gamme la plus complète de méthodes d'analyse.

Un des acteurs internationaux les plus innovants du secteur, Eurofins est idéalement positionné pour satisfaire les exigences de qualité et de sécurité toujours croissantes de ses clients et des organismes de réglementation à travers le monde.

Les actions d'Eurofins Scientific sont cotées sur la bourse de Paris (ISIN FR0000038259). Elles sont accessibles également à Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne via NYSE Euronext (Reuters EUFI.PA, Bloomberg ERF : FP).

Avertissement important :

Ce communiqué contient des informations à caractère prévisionnel et des estimations qui comportent des facteurs de risque et d'incertitude. Ces données prévisionnelles et ces estimations représentent l'opinion de la Direction d'Eurofins Scientific à la date de ce communiqué. Elles ne représentent pas une garantie de performances futures et les éléments prévisionnels qui sont décrits peuvent ne pas se produire. Eurofins Scientific décline toute intention ou obligation d'actualiser l'une quelconque de ces informations prévisionnelles et de ces estimations. Toutes les déclarations et estimations sont établies sur la base des données qui sont à la disposition de la Société à la date de cette publication, mais leur validité ne peut être garantie.

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-22825-eurofins-2010-results_french.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant