Eurofins: la levée de fonds reste d'actualité, selon Natixis

le
0

(CercleFinance.com) - Natixis revient ce matin sur le spécialiste de la bioanalyse Eurofins après avoir rencontré, hier à Paris, le management de la société. 'Les perspectives du groupe restent très solides et sa stratégie pertinente. Le plan de croissance externe sera soutenu par un pipeline riche et sa première phase financée', affirment les spécialistes, mais tout cela leur semble bien valorisé. Ils rapportent qu'après le placement privé annulé en décembre, Eurofins entend toujours 'chercher des fenêtres de tir sur un marché mieux préparé' pour lever des fonds. Natixis confirme ainsi son conseil neutre sur la valeur et l'objectif de cours de 310 euros.

Dans un marché parisien de nouveau en baisse de 2,5%, l'action Eurofins Scientific perd plus de 5% à 295 euros environ.

Hier en effet, Natixis a rencontré le directeur financier du groupe, Hugues Vaussy. Côté développement, les perspectives restent bonnes, avec une croissance organique attendue vers 5% l'an 'sur des marchés relativement acycliques'. 'A plus long terme, le développement sur la biologie médicale s'avérera pertinent. Il permettra à Eurofins de leverager en Europe les tests de spécialité américains, à un horizon conditionné toutefois à une évolution de la réglementation', souligne Natixis.

Les fusions-acquisitions seront toujours à l'honneur : Eurofins entend acquérir l'équivalent de 200 millions d'euros de CA par an d'ici 2020. Natixis rapporte que le groupe 'ne s'interdit pas pour autant de réaliser éventuellement une opération de plus grande envergure (CA de plus de 500 millions)'.

Quid enfin de l'augmentation de capital expresse de l'ordre de 300 millions, annoncée puis annulée voilà un mois ? 'Le groupe confirme avoir voulu saisir une fenêtre de marché pour renforcer ses fonds propres en amont d'acquisitions futures. Il rappelle qu'il s'est toujours financé avant d'en avoir besoin afin de disposer de la flexibilité nécessaire pour saisir des opportunités de fusions-acquisitions', rapportent les spécialistes.

Et les analystes concluent de leur entretien avec le directeur financier d'Eurofins : 'Nous comprenons que le groupe n'est pas pressé (...) mais qu'il cherchera de nouvelles fenêtres de tir sur un marché mieux préparé.'


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant