Eurocoupe : Strasbourg a été héroïque !

le
0

Strasbourg a fini par y arriver. En arrachant le match nul contre le Nizhny Novgorod après deux prolongations en quarts de finale retour (94-85 à l'aller), la SIG, longtemps menée, disputera les premières demi-finales européennes de son histoire. Kyle Weems (35 points) et Rodrigue Beaubois (17 points, 5 passes) ont été énormes.

Strasbourg a eu chaud, mais Strasbourg l'a fait ! Après avoir réalisé une authentique performance à l'aller en s'imposant à Novgorod (94-85), la SIG a souffert comme jamais au retour à domicile. Menée, parfois à la ramasse, l'équipe alsacienne a compté jusqu'à 18 points de retard dans le troisième quart temps. Les Strasbourgeois ont fini par arracher le nul (91-91) dans leur salle et décrocher un billet pour les demi-finales de l'Eurocoupe.  

Un match au nul au basket ? C'est étrange, mais ça existe... dans certaines compétitions européennes comme l'Eurocoupe. Pour décrocher leur place dans le dernier carré, les Alsaciens devaient prendre le meilleur sur l'ensemble des deux rencontres au point-average. Et comme il n'y a pas de match d'appui en quarts de finale de l'Eurocoupe, et comme les deux équipes étaient à égalité parfaite à la fin du quatrième quart temps (159-159, 94-85 à l'aller, 74-65), la SIG et Novgorod ont eu deux prolongations pour se départager. Un money time de folie que le club français a remporté (26-17) pour obtenir le nul et la qualification.

Certains joueurs strasbourgeois ont été incroyables. Comme Kyle Weems, qui a inscrit la bagatelle de 35 points. Idem pour Rodrigue Beaubois (17 points, 5 passes), très performant à la mène. A noter, la copie défensive déterminante de Bangaly Fofana (9 rebonds, 4 contres). Les hommes de Vincent Collet affronteront les Italiens de Trento en demi-finales. Pour écrire une nouvelle page d'histoire, ils essayeront d'y mettre les mêmes ingrédients : à savoir du coeur, des trippes et du sang froid.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant