Eurochallenges : le business opaque du "numéro un des unions internationales"

le
0
6 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende ont été requis en appel contre la dirigeante d'Eurochallenges, pour pratiques commerciales trompeuses.
6 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende ont été requis en appel contre la dirigeante d'Eurochallenges, pour pratiques commerciales trompeuses.

"Avec ce genre d'agence, se marier coûte souvent plus cher que de divorcer !" La tirade est lancée par un avocat lillois, qui avait défendu - sans succès - il y a une dizaine d'années un client contre Eurochallenges. Cette agence lyonnaise de courtage matrimonial met en contact depuis 17 ans des Français désireux d'épouser de splendides femmes asiatiques, russes ou encore ukrainiennes. Le business est lucratif : la société affiche un chiffre d'affaires d'un peu moins de 7 millions d'euros en 2012. Mais il est également particulièrement opaque. Des clients disent avoir été dupés par de faux témoignages et de faux profils et s'être endettés pour une femme qu'ils n'ont jamais rencontrée. "Les victimes sont souvent vulnérables et démunies. Ce sont celles qui n'ont pas les moyens de se payer un avocat", confie Me Laurent Hincker, qui a vu passer quelques dossiers dans son cabinet. Philippe Gonet, avocat à Saint-Nazaire, renchérit : "Sans oublier que ces clients se sentent particulièrement honteux et n'osent pas agir en justice." Le procédé est toujours le même. Les clients signent un contrat à un prix exorbitant, qui peut aller de 3 850 euros à 22 900 euros. Les candidats au mariage remplissent une fiche de renseignements et choisissent 12 profils parmi un panel de femmes toutes plus séduisantes les unes que les autres. Il y a la sublime Viktoriya, une Ukrainienne de 37 ans, Svetlana, esthéticienne russe, ou encore la belle Olga. Les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant