Euro: Wayne Rooney ouvre les quarts à l'Angleterre

le
0
Euro: Wayne Rooney ouvre les quarts à l'Angleterre
Euro: Wayne Rooney ouvre les quarts à l'Angleterre

DONETSK, Ukraine (Reuters) - L'Angleterre a rallié les quarts de finale de l'Euro 2012 mardi en battant l'Ukraine 1-0 sur un but de Wayne Rooney, récompense de leur discipline collective et de leur cohésion dans le jeu à défaut de s'être montrée brillante et dominatrice.

Les Anglais terminent en tête du groupe D avec sept points en trois rencontres devant les Français humiliés 2-0 par la Suède, déjà éliminée, et qui en un match ont réussi à dissiper tous les espoirs nés lors de la victoire contre l'Ukraine vendredi dernier.

Au passage, l'Angleterre a sauvé la France, également qualifiée pour le tour suivant, malgré sa prestation calamiteuse contre les Suédois à Kiev.

Les hommes de Roy Hodgson affronteront dimanche dans la capitale ukrainienne les Italiens tandis que les Français joueront l'Espagne, tenante du titre, samedi à Donetsk.

L'Ukraine, déjà battue par la France au match précédent est éliminée du tournoi, tout comme l'autre pays organisateur la Pologne sortie samedi par la République tchèque.

Les Anglais ont démontré qu'ils étaient l'équipe la plus solide et surtout la plus constante de ce groupe D en prenant chaque match avec le sérieux nécessaire et surtout en affichant une détermination sans faille.

Dans une rencontre où la peur a longtemps plané au-dessus de la Donbass Arena de Donetsk, l'Angleterre a trouvé la solution avec un petit coup de pouce du destin, juste après la pause.

Sur un corner repoussé par la défense ukrainienne, le capitaine Steven Gerrard adressait un long centre depuis la droite du terrain que le gardien Andreï Piatov laissait glisser entre ses gants et que Rooney, en embuscade, reprenait de la tête.

Le buteur de Manchester United était absent des deux premiers matches du tournoi en raison d'une suspension pour un vilain geste lors des éliminatoires.

Il signait son retour de la meilleure des manières et démontrait qu'il avait encore pleinement sa place dans cette équipe en dépit des bons matches réussis par leurs jeunes pousses lors des deux premières journées.

Les Ukrainiens quittent leur tournoi sur des regrets car ils se sont vu refuser à la 62e minute un but qui était peut-être valable par Artem Milevski, qui remplaçait Andreï Chevtchenko, absent au coup d'envoi en raison de douleurs au genou.

La blessure de leur buteur historique a largement pesé dans le jeu de l'Ukraine et son entrée tardive, à la 70e minute, n'a rien changé au sort de la rencontre.

Mitch Phillips, Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant