Euro: Vicente Del Bosque félicite son buteur Xabi Alonso

le
0
Euro: Vicente Del Bosque félicite son buteur Xabi Alonso
Euro: Vicente Del Bosque félicite son buteur Xabi Alonso

DONETSK (Reuters) - Le sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque a salué samedi l'influence du milieu de terrain Xabi Alonso qui, outre ses deux buts en quart de finale de l'Euro contre la France (2-0), a joué un rôle majeur pour porter les tenants du titre vers le succès.

Alonso disputait son 100e match sous le maillot de la Roja et a célébré l'événement avec une tête victorieuse (19e) et en transformant un pénalty (90e+1) qui ont envoyé l'Espagne en demi-finale. Le match aura lieu mercredi, face au Portugal.

"Xabi est un très bon joueur d'équipe, il sait comment aider (...) Il est un de nos atouts offensifs mais globalement, c'était un travail d'équipe", a dit Del Bosque.

"Je pense que Xabi marque beaucoup", a-t-il ajouté à propos de son joueur, auteur samedi de ses 14e et 15e buts en sélection. "Si on parle de Xabi et de (Sergio) Busquets, je ne crois pas que ce soit des joueurs très défensifs. Ils savent attaquer."

Une nouvelle fois, Del Bosque comptait sur des milieux de terrain pour faire la décision.

Comme contre l'Italie, son premier adversaire au premier tour, il s'était privé d'attaquant de métier, titularisant Cesc Fabregas plutôt que Fernando Torres en pointe et s'en est expliqué.

"Je ne pense pas qu'il y ait une vérité absolue dans l'idée que jouer avec un vrai attaquant donne plus de profondeur, mais nous voulions dominer pour avoir la possession et nous créer des occasions", a-t-il dit.

L'Espagne s'en est sortie sans difficulté, prenant la mesure d'une équipe de France qui ne l'a jamais fait douter et n'a eu que très peu d'élans offensifs à lui opposer.

"Je ne crois pas que ce soit un résultat injuste. Nous avons eu le contrôle la plupart du temps", a souligné Del Bosque.

"On était fort sur le côté gauche avec Jordi (Alba) et (Andres) Iniesta, c'est de là qu'est venu le premier but. Nous avons bien joué collectivement et c'est ce qui a posé des problèmes à la France."

Justin Palmer, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant