Euro : un pacte de stabilité renforcé

le
0
Paris et Berlin finalisent leurs négociations pour un nouveau traité de gouvernance: plus intrusif, il poussera les États à faire des réformes structurelles. Une réponse politique, alors que sur les marchés la crise s'aggrave.

» Le FMI pourrait prêter 400 milliards à l'Italie

» L'Espagne assure ne pas avoir besoin d'aide extérieure

» L'Allemagne prête à quelques concessions sur les eurobonds

 

 

Pour l'instant, les négociations se déroulent exclusivement entre Paris et Berlin. Mais elles déboucheront sur un accord qui concernera toute l'Europe ou, au minimum, toute la zone euro. La France et l'Allemagne ont intensifié leurs discussions ces dernières heures pour renforcer le pacte de stabilité. L'objectif est d'en présenter les grandes lignes à leurs partenaires européens avant le sommet du 9 décembre. Il y a urgence: la crise s'aggrave jour après jour, comme en témoigne l'envolée des taux italiens et espagnols la semaine dernière. À mesure que la fin de l'année approche, nombre d'économistes se demandent comment les États européens pourront se refinancer en 2012. Pire: dans le plus grand secret, plusieurs grandes banques, surtout anglo-saxonnes, ont mis en place des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant