Euro: trop d'incertitudes autour de Gourcuff, selon Blanc

le
0
Euro: trop d'incertitudes autour de Gourcuff, selon Blanc
Euro: trop d'incertitudes autour de Gourcuff, selon Blanc

par Pascal Liétout

LE TOUQUET (Reuters) - Le sélectionneur de l'équipe de France, Laurent Blanc, a estimé mercredi qu'il existait trop d'incertitudes autour de la condition physique de Yoann Gourcuff pour que le milieu de terrain lyonnais puisse participer à l'Euro.

Commentant pour la première fois sa décision d'écarter Gourcuff, l'un de ses joueurs préférés, et le défenseur Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa, de la liste des 23 sélectionnés, Blanc a d'abord rendu hommage aux deux joueurs.

"Les deux garçons ont eu une attitude très positive. Il y a eu une discussion et un échange intéressants avec eux. Ils ont montré un état d'esprit intéressant avec le groupe", a dit le sélectionneur, en estimant que tout s'était fait dans la dignité.

"Ils ne sont pas partis dans la nuit, mais ils sont restés le lendemain matin, ils ont déjeuné avec nous, ont dit au revoir à tout le monde. Cela ajoute à la considération que j'ai pour eux", a-t-il ajouté.

Après avoir estimé que le jeune (23 ans) Yanga Mbiwa pouvait "prétendre dans le futur à l'équipe nationale" et avoir loué son "état d'esprit irréprochable", Laurent Blanc a évoqué le cas de celui qu'il a dirigé pendant deux ans à Bordeaux.

"On l'avait pris pour qu'il ait un rôle important dans l'équipe. Malheureusement, après cinq jours de stage, après le match, après une nouvelle blessure à la cheville, il y avait trop d'incertitudes autour de lui", a dit le sélectionneur.

En ajoutant immédiatement, pour clore la discussion sur un sujet qui, à l'évidence, lui coûte: "C'est la première fois que j'en parle et la dernière."

Devant l'insistance des journalistes, il est revenu sur le cas Gourcuff un peu plus tard, en reconnaissant les handicaps actuels du joueur, notamment physiques.

"Il a beaucoup de retard, vous le savez. Cette blessure est gênante mais elle ne vient pas seulement du match, c'est une blessure récurrente", a-t-il dit en répétant un nouvelle fois: "Il y avait trop d'incertitudes".

Service des Sports

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant