Euro : Paris et Berlin défendent leur pacte 

le
0
Un sommet extraordinaire examinera les modalités d'une plus grande coopération économique entre les pays.

Pour empêcher une nouvelle crise qui pourrait être fatale à la monnaie unique, l'Allemagne et la France ont convaincu vendredi leurs partenaires européens de convoquer en mars un sommet exceptionnel de la zone euro. Leur objectif est de resserrer la convergence des politiques économiques, budgétaires et sociales des dix-sept États membres, afin d'instaurer une discipline générale qui s'impose à tous. De quoi rassurer les marchés et renforcer la compétitivité de l'Europe face aux pays émergents.

C'est Angela Merkel qui a pris la première la parole, aux côtés de Nicolas Sarkozy, pour lire la déclaration franco-allemande en faveur d'un nouveau «pacte de compétitivité» entre les dix-sept membres de la zone euro. «Défendre l'euro suppose une coopération économique plus étroite», avec des décisions définitives à prendre dès le mois prochain. «Nous voulons avec l'Allemagne passer à une nouvelle étape, des mesures d'urgence aux réformes structurelles», a con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant