Euro: Luka Modric mène le bal croate

le
0
Euro: Luka Modric mène le bal croate
Euro: Luka Modric mène le bal croate

par Zoran Milosavljevic

ZAGREB (Reuters) - Si la Croatie effectue un bon parcours à l'Euro 2012, elle le devra sans doute à l'influence et au génie créatif de son milieu de terrain Luka Modric.

Le meneur de jeu de Tottenham tire toutes les ficelles au sein de l'équipe. Il sort d'une belle saison en Premier League même si, à l'instar de son club, Modric a connu une nette baisse de régime dans les deux derniers mois du championnat.

Son retour en forme sera indispensable à la Croatie pour affronter en phase poule à l'Euro deux ténors, l'Espagne et l'Italie, et une formation en pleine renaissance, l'Irlande.

Aussi menu que talentueux, Modric n'a cessé de progresser depuis qu'il a quitté le Dinamo Zagreb pour les rives de la Tamise en 2008. Aujourd'hui, les plus grands clubs lui font les yeux doux mais les Spurs s'accrochent au joueur de 26 ans.

Son président, Daniel Levy, refuse offre sur offre et son entraîneur, Harry Redknapp, ne tarit pas d'éloges.

"C'est un joueur magnifique. Il a ce don de trouver une ouverture à partir de rien. C'est aussi un merveilleux exemple pour ses coéquipiers, car il ne connaît pas le doute."

"C'est une bénédiction de travailler avec lui et avec les autres Croates du club, Niko Kranjcar et Vedran Corluka. Ce sont des personnes formidables, sur le terrain comme dans la vie", ajoute Redknapp.

En équipe nationale, Modric fait aussi l'unanimité. Dès sa première sélection, à 20 ans contre l'Argentine, il s'est rendu indispensable.

Il a particulièrement brillé lors de l'Euro 2008, qui se termina toutefois dans les pleurs pour la Croatie, éliminée aux tirs aux buts par la Turquie en quart de finale.

Modric fut l'un des trois Croates à rater sa tentative dans l'exercice final, mais cette terrible désillusion n'a affecté ni son moral ni la suite de sa carrière.

Preuve en est qu'aujourd'hui, la cote de Modric est plus élevée que jamais.

Pascal Liétout pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant