Euro: les remplaçants polonais toquent à la porte

le
0
Euro: les remplaçants polonais toquent à la porte
Euro: les remplaçants polonais toquent à la porte

VARSOVIE (Reuters) - Les Polonais Adrian Mierzejewski et Kamil Grosicki, habituels remplaçants, espèrent entrer dans les plans du sélectionneur Franciszek Smuda, critiqué dans son pays pour sa frilosité lors du premier match face à la Grèce.

L'espoir est d'autant plus permis pour les deux joueurs que la presse et les supporters appellent l'entraîneur à injecter du sang neuf dans l'équipe en vue du match de mardi contre la Russie.

Lors de la rencontre inaugurale du groupe A vendredi, qui s'est soldée par un nul entre la Pologne et la Grèce (1-1), Franciszek Smuda n'a pas procédé à aucun changement -sauf pour faire entrer son deuxième gardien après l'expulsion de Wojciech Szczesny, alors que son équipe paraissait essoufflée en deuxième période.

Dans ce contexte, Adrian Mierzejewski et Kamil Grosicki ont des arguments à faire valoir.

Mierzejewski, qui peut aussi bien jouer en soutien de l'avant-centre Robert Lewandowski que sur l'aile gauche, a été désigné meilleur joueur du championnat polonais en 2011 avant de rejoindre Trabzonspor, où il a joué 36 matches, sans toutefois marquer.

Kamil Grosicki peut, lui, se targuer d'avoir inscrit 12 buts en 57 matches depuis son arrivée dans le club turc de Sivasspor en janvier 2011.

"J'ai bon espoir que le coach me donne une chance lors du prochain match contre la Russie", a-t-il dit.

Mais Franciszek Smuda garde une réputation d'entraîneur conservateur, attaché à un onze type immuable.

Seul un habituel remplaçant, le gardien Przemyslaw Tyton, qui a sauvé un penalty à son entrée en jeu face à la Grèce, est assuré de commencer le match mardi, puisque Szczesny est suspendu.

Après la Russie, la Pologne affrontera la République tchèque le 16 juin.

Patrick Graham; Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant