Euro: les Pays-Bas devront impérativement attaquer

le
0

KHARKOV, Ukraine (Reuters) - Dans l'obligation de battre le Portugal par au moins deux buts d'écart pour espérer passer le premier tour de l'Euro, les Pays-Bas traduiront ce constat implacable dans leurs choix tactiques, a affirmé samedi le sélectionneur Bert Van Marwijk.

Les finalistes malheureux de la dernière Coupe du monde, battus coup sur coup par le Danemark et l'Allemagne dans le groupe B, affichent un bilan de zéro point mais conservent une maigre chance de qualification pour les quarts de finale.

En plus d'une victoire contre le Portugal, encore faudra-t-il que, dans le même temps, dimanche soir, l'Allemagne batte le Danemark.

"C'est comme une finale", a souligné en conférence de presse Bert Van Marwijk, qui devra tourner son équipe vers l'attaque.

"Nous avons besoin que l'Allemagne gagne mais nous savons depuis le début que nous devons gagner par au moins deux buts d'écart, et je garderai cette idée en tête", a affirmé le technicien oranje.

"Nous devons foncer. Notre tactique sera basée là-dessus. La tactique traduira la situation", a-t-il ajouté.

Bert Van Marwijk a gardé le secret sur son onze de départ, mais il devrait être tenté de reconduire l'équipe qui a fini la rencontre face à l'Allemagne.

Menés 2-0 à la pause, les Pays-Bas avaient ensuite pris un visage ultra offensif. L'attaquant Klaas-Jan Huntelaar était notamment entré en jeu au milieu de terrain, tandis que Wesley Sneijder avait occupé une position plus haute, proche du buteur Robin van Persie.

Les ambitions offensives ne suffiront pas, cependant, à gagner le pari de la qualification.

La maîtrise des nerfs sera également un ingrédient indispensable, comme l'a rappelé Bert Van Marwijk en référence à l'affiche Portugal-Pays-Bas de la Coupe du monde 2006, qui s'était soldée par 16 cartons jaunes et quatre rouges.

"Ça sera un match fou et il y a eu beaucoup de cartons jaunes et rouges dans le passé. Nous aurons donc besoin d'une grande discipline pour ce match. Je l'ai dit aux joueurs, mais ils le savent d'eux-mêmes", a souligné le sélectionneur.

Le coup d'envoi des deux matches sera donné à 18h45 GMT.

Simon Evans, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant