Euro: les Bleus bénéficieront d'une préparation individualisée

le
0
Euro: les Bleus bénéficieront d'une préparation individualisée
Euro: les Bleus bénéficieront d'une préparation individualisée

PARIS (Reuters) - Les premiers Bleus convoqués par Laurent Blanc arriveront le 18 mai à Clairefontaine, où le sélectionneur et son équipe individualiseront au maximum la préparation pour l'Euro afin de tenir compte des états de forme des uns et des autres.

"Cela va être un stage de récupération, de régénération mentale. Ce sera principalement un stage de préparation individuelle", a souligné le sélectionneur en présentant mercredi la liste des 12 joueurs présélectionnés évoluant à l'étranger.

"La mise à niveau sera individuelle", a ajouté Laurent Blanc, qui devra naviguer entre des joueurs ayant joué près d'une soixantaine de matches cette saison, comme le défenseur de Valence Adil Rami, et ceux qui ont souvent connu le banc, comme le milieu de terrain de Chelsea Florent Malouda.

Laurent Blanc sait d'ores et déjà qu'il ne disposera pas des 12 joueurs convoqués le 18 mai, puisque Florent Malouda, pour Chelsea, et Franck Ribéry, pour le Bayern Munich, seront face à face le lendemain en finale de la Ligue des champions.

Les clubs peuvent en outre conserver leurs joueurs jusqu'au 25 mai, un droit que le sélectionneur juge "aberrant". "Le 18 au matin, il serait bien possible qu'ils ne soient pas dix non plus", a-t-il lâché.

Le Real Madrid de Karim Benzema a notamment programmé en milieu de semaine prochaine un match amical au Koweït.

La seconde liste de présélectionnés que Blanc rendra publique mardi et qui comprendra des joueurs évoluant en Ligue 1, devrait compléter un groupe de trois ou quatre unités supérieur aux 23 futurs sélectionnés.

Cette deuxième vague de joueurs arrivera à Clairefontaine le 24 mai, après un temps de repos que le sélectionneur juge essentiel dans "le cercle familial."

Le sélectionneur, qui a jusqu'au 29 mai pour transmettre à l'UEFA sa liste définitive, prendra son temps et ne livrera le nom des heureux élus qu'après le premier match de préparation contre l'Islande le 26 mai à Valenciennes.

"Il y a encore beaucoup de matches à jouer, avec les risques de blessure que cela comporte", a-t-il souligné, en se projetant avec envie sur le stage à venir.

"C'est la première fois que l'on va passer autant de temps ensemble", a-t-il fait remarquer.

Pascal Liétout, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant