Euro: le Néerlandais Klaas-Jan Huntelaar a une occasion à saisir

le
0
Euro: le Néerlandais Klaas-Jan Huntelaar a une occasion à saisir
Euro: le Néerlandais Klaas-Jan Huntelaar a une occasion à saisir

par Simon Evans

KHARKOV, Ukraine (Reuters) - Nul besoin d'être un fin tacticien pour comprendre ce qui a fait défaut aux Pays-Bas samedi face au Danemark: un joueur capable de transformer les occasions en buts.

Cette entrée en matière désastreuse -huit frappes cadrées sur 28 tentatives, pour une défaite 1-0 au final- pourrait être la chance de Klaas-Jan Huntelaar.

L'avant-centre de Schalke 04 avait été laissé sur le banc au coup d'envoi au profit de celui d'Arsenal, Robin van Persie, utile point d'appui mais peu présent face au but danois.

Les Pays-Bas doivent affronter l'Allemagne mercredi et sont déjà condamnés à l'emporter s'ils ne veulent pas risquer de faire une croix sur les quarts de finale.

L'une des clés du match sera leur capacité à marquer enfin.

"C'est douloureux. La seule chose positive à retenir de ce match, c'est qu'on a vraiment bien joué par périodes et qu'on s'est créé beaucoup d'occasions", a dit le meneur de jeu Wesley Sneijder.

"Nous nous créerons aussi des occasions contre l'Allemagne -c'est notre force- mais il faudra les convertir ou ce sera fini pour nous."

"ON DOIT GAGNER DEUX FOIS"

Au sortir d'une saison médiocre avec l'Inter Milan, Sneijder s'est mis en évidence samedi malgré le pressing intense des Danois, sa qualité de passes et ses déplacements créant des décalages intéressants. Mais ni Robin van Persie ni Arjen Robben n'ont su en profiter.

"Dominer un match ne suffit pas. Regardez ce qu'il s'est passé, on rentre bredouille. Il nous a manqué cette précision dans le dernier geste", souligne Sneijder.

"Si vous dominez vraiment un match, vous ne laissez pas votre adversaire s'installer et vous vous mettez à l'abri quand vous en avez l'occasion."

"On a bien commencé, dans les 20 premières minutes on aurait dû marquer un but ou deux et tout se serait bien passé. Alors on aurait peut-être même pu marquer encore. Mais au lieu de ça, le premier but est venu de l'autre camp et on a passé le reste du match à essayer de réparer les dégâts."

Cantonné au rôle de remplaçant samedi, Klaas-Jan Huntelaar est entré à 19 minutes de la fin du match.

Le sélectionneur Bert van Marwijk va probablement penser à revoir son onze de départ et pourrait y inclure le meilleur buteur des qualifications pour l'Euro (12 réalisations).

Les Pays-Bas comptent dans leurs rangs rien moins que le meilleur buteur de Premier League cette saison, Van Persie, et celui de Bundesliga, Huntelaar.

Ils ne devraient donc pas rester longtemps sans résoudre leurs problèmes d'efficacité, d'autant que les deux hommes peuvent être associés.

Dans le système privilégié par les Oranje, avec une seule pointe, deux ailiers et un meneur de jeu, Van Persie peut se décaler sur la gauche pour faire de la place à son coéquipier.

Il y a de toutes façons urgence car une victoire est impérative face à l'Allemagne.

"On doit gagner deux fois pour se qualifier, la mission est claire", a prévenu le milieu Rafael van der Vaart.

"Il faut aller les chercher. Si on avait gagné, un nul contre l'Allemagne aurait été un bon résultat. Mais maintenant, il faut gagner deux fois."

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant