Euro: le dernier repas des bannis, selon Marvin Martin

le
0
Euro: le dernier repas des bannis, selon Marvin Martin
Euro: le dernier repas des bannis, selon Marvin Martin

LE TOUQUET, Pas-de-Calais (Reuters) - Marvin Martin, l'un des joueurs qui a douté jusqu'à la fin de sa sélection avec les Bleus pour l'Euro, a brièvement relaté mardi le dernier repas pris à 25 avant le départ des deux exclus, Yoann Gourcuff et Mapou Yanga-Mbiwa.

"On l'avait su avant indirectement grâce aux messages de félicitations. Le coach (Laurent Blanc) l'avait dit en face-à-face aux deux et l'a ensuite annoncé à tout le monde au repas", a-t-il confié aux journalistes.

"Les deux qui n'ont pas été retenus ont très bien réagi puisqu'ils sont restés déjeuner avec nous. C'est ça aussi la vie d'un groupe", a-t-il ajouté.

"Ils n'ont pas parlé devant tout le monde. On leur a dit au revoir, mais on n'a pas dit grand chose parce que c'est un moment délicat. Ça aurait pu être moi", a-t-il ajouté en exprimant sa joie avec retenue.

"Très content, très content. Je n'étais sûr de rien et je n'étais pas certain à 100%, donc il y avait toujours un petit doute", a dit le jeune Sochalien, qui était en concurrence directe avec Gourcuff.

"Je ne suis pas un titulaire indiscutable. J'ai de l'ambition, mais le plus important c'est l'équipe. Si je suis remplaçant, je serai au service de l'équipe et je me donnerais à 100%."

"Je suis quelqu'un de collectif, c'est mon style de jeu", a ajouté Martin, qui ne s'est pas appesanti sur les raisons ayant poussé Laurent Blanc à le conserver.

"Je pense que le coach a regardé les performances individuelles et peut-aussi mon parcours avec Sochaux où on a réussi à ne pas descendre en L2", a-t-il avancé.

Pascal Liétout, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant