Euro: Laurent Blanc choisit Hugo Lloris comme capitaine

le
0
HUGO LLORIS SERA LE CAPITAINE DES BLEUS À L'EURO
HUGO LLORIS SERA LE CAPITAINE DES BLEUS À L'EURO

par Pascal Liétout

BREME, Allemagne (Reuters) - Laurent Blanc a décidé mardi de confier le brassard de capitaine de l'équipe de France de football au gardien lyonnais Hugo Lloris pendant le championnat d'Europe des nations, cet été, en Pologne et en Ukraine.

"Il présente le plus de garanties dans ce rôle-là. Il est capable de conserver une certaine lucidité, essentielle pour le poste. C'est un vrai choix, pas un choix par défaut", a déclaré le sélectionneur à la veille du match amical Allemagne-France à Brême.

"C'est une belle marque de confiance, qui doit bien sûr être rendue. C'est une grande fierté. Il me faudra encore plus m'investir", a réagi le joueur, qui sera capitaine mercredi au Weserstadion.

Lloris était en concurrence pour le poste avec le défenseur latéral de Barcelone Eric Abidal et l'arrière central du Milan AC Philippe Mexès, deux joueurs expérimentés approchant ou ayant dépassé la trentaine.

Laurent Blanc, qui a multiplié les essais au poste de capitaine depuis son arrivée à la tête de l'équipe de France en juillet 2010, semble avoir privilégié l'avenir avec le portier de l'OL.

Nominé et souvent cité, Philippe Mexès n'aura pas le brassard. Un coup de poing malencontreux sur un adversaire lors du derby du week-end dernier entre le Milan et la Juventus Turin n'a certainement pas plaidé en sa faveur.

PHILIPPE MEXÈS "LE SANGUIN"

Le sélectionneur affirme que cet incident n'a eu "aucune influence" sur sa décision mais il a vivement critiqué l'ancien Auxerrois.

"Ce n'est pas bien. Ce type de geste le pénalise, lui et aussi toute l'équipe. Il met en danger l'équipe. On sait que Philippe est un sanguin. Il a pris de la maturité, mais il doit encore faire attention", souligne Laurent Blanc.

Malgré son jeune âge (25 ans), Lloris a hérité du capitanat à cinq reprises depuis le début de l'ère Blanc, notamment lors des derniers matches.

Sous une apparence timide, voire taciturne -il n'est pas forcément un "bon client" pour les médias- le portier lyonnais, considéré comme l'un des meilleurs spécialistes du genre en Europe, cache un vrai tempérament.

"J'ai ma personnalité. On me confie cette responsabilité, si j'ai des choses à dire, je les dirai", confie-t-il d'une voix douce mais ferme.

"J'essaie d'être le plus exemplaire possible et de m'investir au maximum. Le groupe vit bien mais tout n'est pas parfait dans le jeu", ajoute Hugo Lloris qui, sans hausser le ton, affiche son ambition pour les Bleus.

"On veut que l'image du football français redevienne grande et forte", déclare celui qui fut de l'expédition calamiteuse de la Coupe du monde 2010.

Edité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant