Euro: la Croatie domine l'Irlande 3-1 et prend rendez-vous

le
0
Euro: la Croatie domine l'Irlande 3-1 et prend rendez-vous
Euro: la Croatie domine l'Irlande 3-1 et prend rendez-vous

par Brian Homewood

POZNAN, Pologne (Reuters) - En battant l'Irlande dimanche sur le score de 3-1 à Poznan, la Croatie s'est donnée toutes les cartes pour bousculer l'Espagne et l'Italie, les deux poids lourds du groupe C de l'Euro de football.

Bien décidés à jouer les trouble-fête, les Croates profitent du match nul entre les deux derniers champions du monde dans l'après-midi (1-1) pour passer devant au classement du groupe.

Autrement dit, de bons résultats face à l'Espagne et l'Italie pourraient éliminer l'un des deux prétendants au titre et propulser les Croates en quarts de finale, le stade auquel ils s'étaient arrêtés il y a quatre ans.

Certes, le pays figure régulièrement dans le top 10 du classement de la Fifa, mais la partie était loin d'être gagnée d'avance. Les Irlandais cornaqués par Giovanni Trapattoni affichaient en effet une série impressionnante de 14 matches sans défaite.

Les Irlandais ont d'ailleurs très vite riposté à l'ouverture du score, signée Mario Mandzukic dès la troisième minute. L'attaquant de Wolfsburg a repris de la tête un centre de Darijo Srna. A la 19e minute, Sean St. Ledger a remis les deux équipes à égalité, en exploitant de la tête un bon coup-franc.

Mais les plans du technicien italien ont été contrecarrés par le potentiel offensif croate. Nikica Jelavic a redonné l'avantage à la Croatie au tableau d'affichage (43e).

Mario Mandzukic a fini par tuer tout suspense juste après la pause (48e), une nouvelle fois grâce à son adresse de la tête. Mais le Croate a pu compter sur le renfort inattendu du gardien Shay Given, qui a repoussé la balle bien contre son gré dans ses filets.

Le défi s'annonce désormais corsé pour les Irlandais, qui n'avaient plus goûté au faste d'une grande compétition internationale depuis la Coupe du monde 2002. Ils devront en effet passer sur le dos de l'Espagne et de l'Italie pour espérer sortir du groupe C.

La Croatie a, quant à elle, déjà pris rendez-vous avec ses deux futurs adversaires.

Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant