Euro: l'Espagnol Juan Mata attend son heure

le
0
Euro: l'Espagnol Juan Mata attend son heure
Euro: l'Espagnol Juan Mata attend son heure

GNIEWINO, Pologne (Reuters) - Le milieu offensif espagnol Juan Mata sait avoir peu de chances d'être titularisé à l'Euro malgré une belle saison sous le maillot de Chelsea, champion d'Europe en mai.

Mata serait à n'en pas douter un pilier dans n'importe quelle équipe nationale mais il doit affronter la concurrence de joueurs talentueux et expérimentés tels qu'Andres Iniesta, David Silva ou Cesc Fabregas au sein de la Roja.

Conscient qu'il jouera peut-être peu, le milieu créatif de 24 ans se tient prêt à contribuer au mieux à la quête d'un triplé inédit qui anime l'Espagne après avoir gagné l'Euro 2008 et la Coupe du monde 2010.

"C'est vrai que j'ai beaucoup joué avec Chelsea cette saison et me suis senti important", a-t-il dit jeudi en conférence de presse au camp d'entraînement de Gniewino.

"Je dois simplement continuer à travailler pour essayer de gagner ma place dans le onze de départ de l'équipe nationale."

"Mais il y a beaucoup de joueurs qui sont là depuis longtemps et le méritent aussi. Que je joue ou pas, je soutiendrais toujours l'équipe parce que nous avons tous le même objectif, gagner cette compétition."

Même si Mata ne devrait pas être un premier choix dans cet Euro, il peut être un recours très efficace pour changer le cours d'un match.

Le Barcelonais Pedro, revenu en forme après une blessure qui a gâché sa saison, est aussi de ceux-là.

"A certains moments, logiquement, j'ai pensé que je ne serai pas dans l'équipe", a dit Pedro.

"Mais j'ai eu la chance de finir la saison plein de confiance et je me suis senti très bien en finale de la Coupe du roi", a ajouté l'ailier auteur d'un doublé lors du succès du Barça sur l'Athletic Bilbao.

"L'entraîneur décidera si je peux apporter ma pierre à l'équipe et d'ici à ce qu'il décide que je peux jouer, je vais me donner à 100% dans le travail."

L'Espagne dispute son premier match contre l'Italie dimanche dans le groupe C où elle affrontera ensuite l'Irlande et la Croatie.

Iain Rogers, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant