Euro: l'Espagne ne compte pas changer son jeu, quitte à ennuyer

le
0
Euro: l'Espagne ne compte pas changer son jeu, quitte à ennuyer
Euro: l'Espagne ne compte pas changer son jeu, quitte à ennuyer

GNIEWINO, Pologne (Reuters) - L'équipe d'Espagne de football n'a aucune intention de modifier son jeu en dépit des critiques de certains qui reprochent à la Roja de produire des matches ennuyeux, a déclaré lundi le milieu de terrain Xabi Alonso.

La victoire contre la France (2-0), samedi en quart de finale, a valu aux joueurs les remontrances de certains médias, en particulier en Italie, où l'on souligne le manque d'ambition offensive des champions d'Europe et du monde en titre.

Des spectateurs neutres présents à la Donbass Arena de Donetsk, consternés par la qualité de la rencontre, n'ont pas hésité à siffler les acteurs du match.

"C'est leur opinion et elle n'est pas plus valable qu'une autre", a rétorqué Xabi Alonso en conférence de presse au camp de base de l'Espagne en Pologne. "Quoi que disent les gens, je ne pense pas que nous allons changer", a ajouté le joueur.

Le doublé qu'il a inscrit contre la France a envoyé son équipe dans le dernier carré, où elle rencontrera le Portugal.

"Les équipes qui sont ici le méritent", a-t-il ajouté, tout en précisant que l'Espagne n'avait pas échafaudé de plan anti-Cristiano Ronaldo, son coéquipier au Real Madrid.

"Nous jouons toujours avec la même philosophie quel que soit l'adversaire. Dans ce cas précis, nous allons analyser le jeu de Cristiano Ronaldo et il y aura peut-être de légers ajustements, mais nous allons jouer collectivement parce que c'est le meilleur moyen de bloquer un joueur", selon Xabi Alonso.

Le coup d'envoi de la demi-finale sera donné mercredi à la Donbass Arena de Donetsk à 20h45.

Iain Rogers; Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant