Euro: l'Espagne au révélateur croate

le
0
Euro: l'Espagne au révélateur croate
Euro: l'Espagne au révélateur croate

par Martyn Herman

GDANSK, Pologne (Reuters) - Après avoir croqué l'Irlande, l'Espagne trouvera la coque du fruit peut-être un peu plus dure lundi face à la Croatie, dans une rencontre avec pour enjeu la tête du groupe C de l'Euro 2012.

Un match nul supérieur ou égal à 2-2 qualifierait les deux équipes pour les quarts de finale de la compétition et ce, même si dans l'autre rencontre du soir, l'Italie battait l'Irlande.

En revanche, une défaite espagnole ou croate précipiterait certainement un retour à la maison pour l'une des deux équipes qui s'affronteront à Gdansk.

Muselée lors de son match inaugural contre l'Italie (1-1), l'Espagne a retrouvé de sa superbe en étrillant jeudi dernier l'Irlande (4-0), avec un Fernando Torres transfiguré, auteur d'un doublé.

Mais avec ses quatre points au compteur et ses joueurs pétris de talent, la Croatie ne va certainement pas regarder jouer benoîtement les champions du monde et d'Europe en titre.

Car avec son maître à jouer Luka Modric, dont le transfert à Manchester United semble imminent, et Mario Mandzukic, co-meilleur buteur de l'Euro avec trois réalisations, la Croatie aura quelques arguments à faire valoir.

"Nous avons regardé leurs deux premiers matches et ils méritent pleinement d'avoir quatre points au classement. La Croatie a toujours eu des joueurs brillants et il est certain qu'ils vont nous rendre la tâche difficile", a estimé cette semaine le défenseur ibérique Raul Albiol.

"JOUER LE MATCH DE LEUR VIE"

Etant donné qu'un match nul suffit à l'Espagne pour se qualifier pour les quarts, son sélectionneur Vicente del Bosque doit certainement se creuser la tête pour savoir s'il doit aligner Fernando Torres devant ou jouer sans véritable attaquant de métier comme contre l'Italie (1-1).

Mais pour Raul Albiol, une chose est certaine, l'Espagne et la Croatie ne joueront pas avec pour objectif de faire match nul 2-2.

"Bien évidemment, cela peut faire partie des résultats possibles mais ce qui est clair, c'est que nous allons jouer pour gagner", a prévenu le défenseur du Real Madrid.

"Il n'y aucune espèce de pacte entre les deux équipes et chacune d'entre elle va rester concentrée sur son objectif de victoire pour rester maître de son destin", a-t-il ajouté.

"Nous voulons ces sept points qui nous permettraient de terminer en tête du groupe."

De son côté, la Croatie, qui n'a jamais affronté l'Espagne en compétition officielle, semble sereine.

"C'est une grande équipe mais elle ne nous fait pas peur. Nous sommes prêts à laisser notre coeur sur le terrain, même si nous aurons besoin d'un petit peu de chance, aussi", a estimé cette semaine le buteur Mario Mandzukic.

"Nos joueurs doivent jouer le match de leur vie", a enchéri son sélectionneur, Slaven Bilic.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant