Euro: l'Allemagne vise la première place

le
0
Euro: l'Allemagne vise la première place
Euro: l'Allemagne vise la première place

par Karolos Grohmann

GDANSK, Pologne (Reuters) - L'Allemagne dégage une certaine sérénité depuis le début de l'Euro et si elle ne perd pas dimanche contre le Danemark, la Mannschaft s'assurera la première place du groupe B et un quart de finale à Gdansk, "à domicile".

Avec leur victoire acquise mercredi soir aux dépens des Pays-Bas (2-1), la deuxième depuis le début du tournoi, les hommes de Joachim Löw n'ont besoin que d'un point face à leur futur adversaire pour être certains de finir en tête de ce que beaucoup ont décrit comme "le groupe de la mort".

Cette place honorifique, synonyme d'un quart de finale contre le deuxième du groupe A, permettrait aux Allemands de jouer à Gdansk, là où ils ont établi leurs quartiers, alors que tous leurs matches de poule étaient programmés en Ukraine.

"Finir en tête du groupe serait très important car nous pourrions rester à Gdansk pour notre quart de finale (...) Ce serait un net avantage pour nous", a expliqué le sélectionneur allemand, faisant allusion au nombre de kilomètres parcourus par son équipe depuis le début de la compétition.

Joachim Löw a évoqué en outre les conditions climatiques en Pologne et en Ukraine. Mercredi, lors de la victoire contre les Pays-Bas, ses joueurs ont évolué dans la chaleur et l'humidité, laissant au passage, dans la bataille, de la fraîcheur physique.

"Les températures étaient extrêmes (...) C'était un match intense et il y a eu des périodes où les deux équipes ont manqué de dynamisme", a-t-il souligné.

"ENCORE BESOIN DE POINTS"

Favorite du tournoi avec l'Espagne, l'Allemagne court après un trophée depuis 1996, date de son dernier sacre.

"Chaque victoire nous donne de l'allant. Nous avons franchi le deuxième obstacle mais nous voulons aussi gagner contre le Danemark. C'est une exigence vis-à-vis de nous-mêmes", a estimé le milieu de terrain du Bayern Munich Bastian Schweinsteiger.

Dans cette optique et même si l'Allemagne est presque qualifiée pour les quarts de finale, Joachim Löw a prévu de ne pas aligner "une équipe bis" face au Danemark. Seul le défenseur Jerome Boateng, suspendu, manquera à l'appel.

"Nous avons encore besoin de points. On ne peut pas compter sur un match nul entre les Pays-Bas et le Portugal", a expliqué le technicien allemand.

"C'est la raison pour laquelle je ne procéderai pas à beaucoup de changements, sauf peut-être pour les joueurs à court physiquement, dont je pourrais avoir besoin pour les quarts de finale".

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant