Euro: John O'Shea et l'Irlande prêts au combat

le
0

GDANSK, Pologne (Reuters) - L'Irlande n'est jamais aussi forte que dos au mur et face à une sélection en théorie bien supérieure, a prévenu mardi le défenseur John O'Shea dans la perspective du match contre les champions d'Europe et du monde espagnols.

Après avoir perdu leur premier match 3-1 contre la Croatie, les Irlandais ont déjà un pied dans l'avion du retour puisqu'ils doivent maintenant défier l'Espagne puis l'Italie, les deux favoris du groupe C.

Mais O'Shea assure que son équipe ne rendra pas les armes sans combattre, d'autant qu'elle dispute son premier Euro depuis 1988.

"Nous l'avons prouvé par le passé face aux meilleures équipes et nous devons le faire à nouveau", a dit le défenseur de Sunderland à la presse.

"Nous serons une fois encore dos au mur pendant la majeure partie du match et, normalement, c'est là que nous nous retrouvons et brillons."

L'Irlande a souvent su contrarier les plans d'équipes plus cotées, comme elle l'a prouvé l'année dernière en Russie (0-0) en s'appuyant sur une volonté sans faille et en déployant une énergie folle pour défendre.

L'Espagne est néanmoins un adversaire d'un tout autre calibre et O'Shea reconnaît que l'équipe devra rester très bien organisée de bout en bout.

"On devra jouer notre jeu et nous sommes sûrs de pouvoir leur poser des problèmes aussi", a-t-il dit.

Dans le cas contraire, une défaite est probable et serait sans doute éliminatoire.

"On verra après le match. On ne peut pas perdre, on le sait. On peut battre l'Espagne. Il nous faudra beaucoup de chance et il faudra qu'on joue mieux aussi."

Martyn Herman, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant