Euro-Incidents à Marseille, au moins 5 Britanniques interpellés

le
0
    MARSEILLE, 10 juin (Reuters) - Au moins cinq supporters 
anglais ont été interpellés vendredi soir à Marseille à la suite 
de nouveaux incidents au Vieux-Port à la veille de la rencontre 
Angleterre-Russie pour l'Euro de football, a-t-on appris auprès 
du directeur départemental adjoint de la sécurité publique. 
    Des incidents avaient déjà éclaté entre des supporters 
britanniques et de jeunes Marseillais dans la nuit de jeudi à 
vendredi, entraînant l'intervention des forces de l'ordre. 
    Les premiers heurts se sont produits vendredi vers 18h00, 
lorsque des supporters anglais, rassemblés dans des pubs du 
Vieux-Port, ont commencé à jeter des projectiles (canettes, 
bouteilles de bière...) contre les forces de l'ordre qui ont 
répliqué par des jets de gaz lacrymogène. 
    La plupart des cafés et des restaurants ont fermé en début 
de soirée, au plus fort des affrontements qui se sont poursuivis 
entre de jeunes Marseillais et des supporters anglais. 
    "On a fermé quand les chaises de notre terrasse ont volé sur 
les policiers", a dit à Reuters le responsable d'un restaurant 
italien. 
    "Cela a été la guerre pendant une vingtaine de minutes, les 
hooligans ont tout renversé sur les terrasses. On se tient prêt 
à fermer à la moindre alerte", explique un autre commerçant. 
    Regroupés autour des trois pubs anglais du Vieux-Port, sur 
un périmètre d'une centaine de mètres, les supporters 
britanniques ont suivi d'un oeil distrait la rencontre 
d'ouverture, France-Roumanie. 
    "On ne comprend pas pourquoi la police nous a aspergés de 
gaz, on ne faisait que chanter, rien de plus", a dit l'un deux. 
    Ces supporters "ne sont pas belliqueux, ce ne sont pas des 
casseurs. C'est l'effet de foule et l'abus d'alcool qui les font 
déraper. Il n'y a pas eu de bataille rangée", a expliqué à 
Reuters Yannick Blouin, directeur départemental adjoint de la 
sécurité publique chargé de la coordination policière. "Il y a 
eu au moins cinq interpellations parmi eux". 
    Quelque 20.000 Anglais et 12.000 Russes sont attendus samedi 
pour le match Angleterre-Russie.      
 
 (Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant