Euro: faire en sélection ce qu'on fait en club, demande Hodgson

le
0
Euro: faire en sélection ce qu'on fait en club, demande Hodgson
Euro: faire en sélection ce qu'on fait en club, demande Hodgson

DONETSK (Reuters) - Roy Hodgson, le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, a demandé dimanche à ses joueurs de montrer en sélection lundi contre la France ce qu'ils réalisent toute l'année en club.

"J'espère simplement qu'ils joueront de la manière dont ils sont capables de jouer. J'ai sous la main tout un groupe de joueurs qui sont des stars majeures dans un championnat très compétitif, la Premier League, qui est considéré comme l'un des championnats les plus relevés d'Europe", a dit Roy Hodgson.

"Je vois ce que ces joueurs réalisent semaine après semaine. Mon souhait est qu'ils reproduisent cela demain soir et dans les matches qui suivront", a-t-il ajouté lors d'un point de presse à la Donbass Arena de Donetsk, à la veille du match d'ouverture du groupe D de l'Euro.

Interrogé sur la longue liste de blessures -Frank Lampard, Gareth Barry ou Gary Cahill- avec laquelle il a dû composer, Roy Hodgson a répondu par l'humour. "Je suppose qu'à part ça, tout va bien", a-t-il lâché, sans se cacher la difficulté de la tâche pour lui et ses joueurs.

"C'est un défi de taille, aucun doute là-dessus", a dit le sélectionneur, qui sera aussi privé de l'attaquant Wayne Rooney, suspendu, pour les deux premiers matches.

"Nous sommes confrontés à une équipe en pleine forme, invaincue depuis 21 matches, ce qui est une grande performance, surtout dans le football international."

"Mais quand arrive la compétition, que ce soit une Coupe du monde ou un Championnat d'Europe, le facteur décisif ce n'est pas d'être ou de pas être en forme. C'est que votre équipe soit au rendez-vous le soir du jour J", a-t-il souligné.

Nommé le 1er mai, Roy Hodgson n'a pris ses fonctions qu'il y a un mois, mais il dit avoir enfilé aisément l'habit de sélectionneur.

"Ce furent trois semaines intensives. J'ai été très vite accepté par le groupe avec lequel je me sens bien", a-t-il dit.

"J'ai le plus grand respect pour l'équipe de France, mais mes joueurs ont leurs propres qualités", a dit encore l'ancien entraîneur de West Bromwich Albion.

"Après trois semaines, personne ne peut s'attendre à imposer sa marque sur une équipe (...) mais c'est mon équipe et j'en assume l'entière responsabilité", a-t-il conclu.

Pascal Liétout, avec Mike Collett, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant