Euro Disney réduit sa perte au 1er semestre

le
0
EURO DISNEY AFFICHE SA PRUDENCE
EURO DISNEY AFFICHE SA PRUDENCE

PARIS (Reuters) - Euro Disney s'est déclaré mardi prudent pour le reste de l'année en raison de la situation économique difficile après avoir enregistré une diminution de sa perte nette semestrielle à la faveur d'une baisse de ses charges d'intérêt liée au refinancement de sa dette.

Le groupe, qui exploite le parc Disneyland Paris, a bouclé en septembre un accord de refinancement avec sa maison mère Walt Disney (TWDC) et deux de ses filiales françaises portant sur 1,332 milliard d'euros, sur une dette totale de 1,710 milliard.

La perte nette part du groupe du premier semestre 2012-2013, clos fin mars, ressort à 89,1 millions d'euros, contre 100,8 millions un an plus tôt, les charges financières nettes passant de 36 à 25,8 millions d'euros.

Au cours du premier semestre de l'exercice précédent, le groupe avait remboursé ses emprunts bancaires, pour un montant de 64,3 millions d'euros, conformément aux échéanciers en vigueur avant le refinancement de 2012.

Le chiffre d'affaires semestriel est ressorti en hausse de 3% à 567,7 millions d'euros à la faveur d'une progression de 4% de la dépense moyenne par visiteur, passée de 44,11 euros à 45,97 euros.

En Bourse, le titre a clôturé à 4,91 euros lundi.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant