Euro Disney recapitalisé par sa maison mère américaine

le
0
PLAN DE RECAPITALISATION D'UN MILLIARD D'EUROS POUR EURO DISNEY
PLAN DE RECAPITALISATION D'UN MILLIARD D'EUROS POUR EURO DISNEY

LONDRES/PARIS (Reuters) - L'opérateur de parcs à thème Euro Disney a annoncé lundi un plan de recapitalisation d'un milliard d'euros soutenu et garanti par sa maison mère Walt Disney face à une détérioration de sa situation financière sur fond de recul de la fréquentation.

Le groupe, qui exploite le parc Disneyland Paris, va procéder à une augmentation de capital et à une restructuration de sa dette dans le cadre du plan qui a reçu le feu vert de son conseil de surveillance.

"Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe mais la dégradation de l'environnement économique et le poids de la dette du Groupe ont fortement impacté ses recettes et sa liquidité", déclare Tom Wolber, président d'Euro Disney, cité dans le communiqué de la société.

"Cette proposition de recapitalisation d'Euro Disney est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc afin d'améliorer l'expérience visiteur".

Dans le détail, le plan prévoit une augmentation de capital de 420 millions d'euros ouverte à tous les actionnaires et garantie par Walt Disney, principal actionnaire d'Euro Disney dont il détient 40%.

A l'issue de cette augmentation de capital, Walt Disney sera tenu par la réglementation de lancer une offre publique d'achat sur la totalité du capital d'Euro Disney, ce qui pourrait théoriquement conduire à un retrait de la société de la cote.

BAISSE DE LA FRÉQUENTATION

"L'éventualité d'un retrait est possible mais ce n'est pas l'objectif de l'opération. Tout a été fait pour que les actionnaires soutiennent l'opération et leur donner un intérêt financier à suivre Walt Disney dans cette aventure", a précisé à Reuters Mark Stead, le directeur financier d'Euro Disney.

Le prince saoudien Al-Walid ben Talal ben Abdoulaziz al Saoud, deuxième actionnaire de la société avec environ 10% du capital, n'a pas encore décidé s'il participerait à cette opération, a-t-il par ailleurs ajouté.

Une partie de la dette de l'exploitant sera convertie en titres pour un montant représentant 600 millions d'euros, tandis que des lignes de crédit d'Euro Disney seront étendues et rassemblées en un seul crédit renouvelable.

Ce plan de recapitalisation doit permettre à Euro Disney d'améliorer sa situation de trésorerie d'environ 250 millions d'euros, de réduire son endettement et d'augmenter sa liquidité dans un contexte marqué par une baisse de la fréquentation qui devrait pénaliser l'exercice 2014.

Euro Disney estime ainsi que son chiffre d'affaires de l'exercice 2014 devrait diminuer de 1% à 3% par rapport à l'exercice précédent, tandis que les pertes nettes consolidées devraient représenter entre 110 et 120 millions d'euros, alors qu'elles étaient de 78 millions d'euros pour l'exercice précédent.

(Kate Holton à Londres avec Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud à Paris, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant