EURO DISNEY : exercice 2016 morose

le
0

(AOF) - Euro Disney a multiplié par plus de 8 sa perte nette annuelle en raison d'une lourde dépréciation d'actifs liée aux conditions économiques défavorables pour l'industrie du tourisme en région parisienne. Le groupe de loisirs a également été pénalisé par un repli de l'activité et une hausse de ses coûts. Dans ce contexte morose, la maison mère, The Walt Disney Company, a accepté de renoncer au paiement de deux années de redevances de licence et de rémunération du gérant afin d'apporter au groupe davantage de liquidité.

Au titre de l'exercice 2016, la perte nette de l'ensemble consolidé a augmenté pour s'établir à 858 millions d'euros, contre une perte nette de 102 millions d'euros au titre de l'exercice précédent.

Du fait des conditions économiques défavorables pour l'industrie du tourisme en région parisienne, qui ont participé à la dégradation des résultats d'exploitation du groupe sur l'exercice 2016, le groupe a procédé à un test de dépréciation de l'ensemble de ses actifs à long terme et a déterminé que ces actifs avaient perdu une partie de leur valeur.

En conséquence, Euro Disney a constaté une charge de dépréciation d'actifs de 565 millions d'euros au titre de l'exercice 2016. Cette dépréciation d'actifs n'a pas d'impact sur la trésorerie du groupe ni sur ses flux de trésorerie.

La perte sur Ebitda a atteint 34 millions après un résultat positif de 141 millions en 2015. Les charges d'exploitation ont notamment progressé de 5% à 1,52 milliard, reflétant les améliorations continues de l'expérience proposée aux visiteurs, la hausse prévue des salaires et des coûts de sécurité supplémentaires.

Le chiffre d'affaires a reculé de 7% à 1,278 milliard. Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes a diminué de 10 % pour s'établir à 722 millions, reflétant une baisse de 10% de la fréquentation des parcs à thèmes. Cette baisse s'explique par une diminution du nombre de visiteurs en provenance de l'ensemble des marchés clés européens du groupe.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village a baissé de 4% pour s'établir à 505 millions d'euros, reflétant une diminution de 2 points du taux d'occupation des hôtels, une baisse de 1% de la dépense moyenne par chambre et une diminution de 2% du chiffre d'affaires du Disney Village.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant