Euro Disney condamné pour avoir espionné des candidats à l'embauche

le
0
Le groupe a été condamné à 150.000 euros d'amende, dont 75.000 avec sursis pour avoir illégalement consulté des fichiers de police au sujet de milliers de candidats et de salariés.

Loin du monde féérique de Walt Disney, le tribunal correctionnel de Meaux a condamné ce jeudi Euro Disney à 150.000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis, pour avoir illégalement enquêté sur des milliers de candidats à l'embauche et de salariés en période d'essai. En pratique, le groupe a eu recours, entre 1997 et 2004, aux services de deux gendarmes retraités reconvertis dans le renseignement privé: moyennant l'équivalent de 37.000 euros par an, ces derniers ont reconnu avoir demandé à d'anciens subordonnés de leur transmettre en toute illégalité des informations issues des fichiers de police Stic et de gendarmerie Judex sur les personnes désignées par Euro Disney. Une pratique pas inhabituelle, selon leurs dires, entre anciens membres des forces de l'ordre.

Pour sa déf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant