Euro-Deux supporters russes interdits de territoire après Marseille

le , mis à jour à 21:06
0
    MARSEILLE, 12 juin (Reuters) - Deux supporters russes 
impliqués dans les violences survenues samedi à Marseille en 
marge de l'Euro de football ont fait l'objet d'une obligation de 
quitter le territoire français, a-t-on appris dimanche de source 
policière. 
    Ils figurent au nombre des dix personnes arrêtées dans la 
nuit de samedi à dimanche à la suite d'affrontements violents 
sur le Vieux-Port, avant la rencontre Angleterre-Russie, qui ont 
fait 35 blessés dont quatre graves. 
    L'état du supporter anglais d'une cinquantaine d'années 
grièvement blessé restait dimanche "stable avec un pronostic 
vital toujours engagé", a-t-on dit à Reuters de source proche du 
dossier. 
    Trois supporters anglais, un Autrichien et un Français 
seront jugés lundi après-midi devant le tribunal correctionnel 
de Marseille en comparution immédiate pour des faits supposés de 
violence volontaire avec armes sur des personnes dépositaires de 
l'autorité publique, a-t-on précisé de même source, confirmant 
une information de la Provence. 
    La garde à vue de deux autres personnes, un Anglais et un 
Français, a été prolongée de 24 heures.  
    Sept autres personnes, quatre Anglais et trois Français, qui 
avaient été interpellés à la suite des premiers affrontements 
avec les forces de police dans la nuit de vendredi à samedi, ont 
été écroués dans l'attente de leur jugement lundi. 
    Un mineur britannique et une Française, également 
interpellés vendredi, ont été remis en liberté sous contrôle 
judiciaire assorti d'une interdiction de stade. 
 
 (Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant