Euro: dernière victoire des Bleus face à l'Estonie en amical

le
0
Euro: dernière victoire des Bleus face à l'Estonie en amical
Euro: dernière victoire des Bleus face à l'Estonie en amical

LE MANS, Sarthe (Reuters) - L'équipe de France a conclu mardi sa préparation à l'Euro par une victoire probante face à l'Estonie (4-0) au Mans, qui confirme la montée en puissance des Bleus à six jours de leur entrée en lice dans la compétition.

Franck Ribéry (25e), auteur de l'ouverture du score, et Karim Benzema, qui s'est offert un doublé (38e, 47e), ont prouvé à Laurent Blanc qu'il disposait de deux joueurs de classe internationale pour aborder le voyage en Ukraine et en Pologne.

Jérémy Ménez a parachevé la victoire française à la 91e minute.

"Le contrat est rempli. On voulait dans le domaine du jeu avoir un peu plus de constance et dans ce domaine, on peut être satisfait", s'est félicité Laurent Blanc lors d'une conférence de presse.

La soirée a toutefois permis de mettre en évidence des failles persistantes dans le jeu, qui promettent encore quelques nuits de travail au sélectionneur à l'issue de cet ultime tour de chauffe.

"Dans le domaine défensif, on a manqué de rigueur. C'était pourtant une équipe facile à jouer. Et ce qui me gêne, c'est que nous nous sommes mis en difficulté nous mêmes", a regretté l'ancien pilier de la défense bleue, qui parlait en connaissance de cause.

"On doit être plus rigoureux, et là je cible les quatre défenseurs. En revanche, le domaine offensif est vraiment satisfaisant et en progrès sur ces trois matches", a pris soin d'ajouter Laurent Blanc.

De retour en grâce après le fiasco de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, Franck Ribéry aura décidément été l'homme de cette préparation, puisque le milieu du Bayern Munich a inscrit un but lors de chacun des trois matches, face à l'Islande (3-2) puis à la Serbie (2-0), et enfin à l'Estonie.

Karim Benzema a, lui aussi, soigné ses statistiques personnelles, avec un 14e et un 15e buts en Bleu, soit le meilleur bilan des 23 Bleus.

21e MATCH SANS DÉFAITE

Au-delà des gages donnés par le tandem Benzema-Ribéry, le sélectionneur pourra capitaliser sur ce vingt-et-unième match sans défaite - égalant ainsi la série de l'ère Jacques Santini - pour gonfler la confiance de son équipe à la veille du grand départ.

Un autre résultat qu'une victoire aurait cependant représenté une cruelle désillusion face aux Baltes, qui ne dépassent pas le 54e rang au classement de la Fifa. Le 11 juin contre l'Angleterre, la marche sera bien plus haute.

Encore fallait-il contourner le bloc estonien pour assurer le résultat.

Après 24 minutes de flottement, Franck Ribéry sert Karim Benzema, qui remet aussitôt sur le Bavarois d'une talonnade lumineuse. Dans la foulée, le Bavarois contrôle de la poitrine et trouve le cadre.

Deux minutes plus tard, Yohan Cabaye tente à son tour sa chance de l'extérieur de la surface de réparation, mais il était écrit que la lumière devait rester sur Benzema et Ribéry.

En pleine possession de ses moyens après une saison réussie sous les ordres de José Mourinho, le Madrilène profite de sa solitude dans la surface estonienne pour doubler la mise. A la réception d'un corner, Karim Benzema propulse sur les montants le ballon, qui finit sa course dans les filets.

Le même Benzema est sur la trajectoire d'un centre de Franck Ribéry juste après la pause.

Dans le temps additionnel, Olivier Giroud délivre la toute dernière passe décisive à Jérémy Ménez. Preuve que Ribéry et Benzema ne sont pas totalement irremplaçables dans le collectif des Bleus.

Pour espérer réaliser un beau parcours à l'Euro, les Bleus devront prolonger leur série d'invincibilité dans le groupe D, face à l'Angleterre, l'Ukraine et la Suède.

Pascal Liétout, avec Simon Carraud à Paris

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant