Euro: Cristiano Ronaldo veut enfin faire le gros titre

le
0
Euro: Cristiano Ronaldo veut enfin faire le gros titre
Euro: Cristiano Ronaldo veut enfin faire le gros titre

par Daniel Alvarenga

LISBONNE (Reuters) - Chasseur de records et de titres, Cristiano Ronaldo est au sommet de son art mais a encore un rêve à réaliser, gagner un titre majeur avec le Portugal.

A 27 ans, il devrait être l'une des grandes attractions de l'Euro 2012 où sa vitesse, ses frappes redoutables et son sens du jeu pourraient porter sa sélection vers son premier sacre.

Il lui faudra toutefois parvenir à briller enfin dans une grande compétition.

A l'instar de l'Argentin Lionel Messi, seul homme à lui faire de l'ombre saison après saison, Ronaldo souffre d'une incapacité chronique à se sublimer sous le maillot national.

En 2004, il était passé tout près de la consécration mais la Grèce avait privé le Portugal d'un triomphe à domicile.

Titulaire à seulement 19 ans dans une équipe vieillissante, Ronaldo avait marqué deux fois mais quitté l'Euro en larmes.

Déçu par sa performance individuelle, il ne pensait alors sans doute pas qu'il ferait encore moins bien à l'Euro 2008 ou lors des Coupes du monde 2006 et 2010, où il n'a trouvé qu'une fois le chemin des filets et n'a pas su guider les siens.

Aux yeux des observateurs, c'est ce qui le différencie encore des grands noms du jeu, comme Pelé, Diego Maradona ou son illustre prédécesseur Eusebio, qui ont tous éclaboussé de leur talent les compétitions internationales.

"Cristiano a toujours eu beaucoup de responsabilités depuis qu'il a 18 ans, le défend son coéquipier Pepe. Les gens lui mettent beaucoup de pression. L'équipe doit soutenir Cristiano pour que Cristiano soit en paix et joue son meilleur football."

Pour côtoyer Ronaldo au quotidien au Real Madrid, Pepe sait bien ce dont le célèbre numéro 7 est capable.

A Manchester United et au Real, il a quasiment tout gagné: Liga et Coupe du Roi en Espagne, Premier League, FA Cup et Ligue des champions avec les "Red Devils".

AVEC BENTO, C'EST MIEUX

Elu joueur Fifa de l'année en 2008, il a en outre reçu deux souliers d'or européen dont le dernier en 2011 après avoir inscrit 40 buts en championnat pour Madrid, un total amélioré de cinq unités cette saison.

Ce palmarès s'est autant forgé sur un talent incontestable balle au pied qu'à la force du poignet, Ronaldo étant réputé infatigable travailleur.

Arrivé très jeune à Manchester United, le pur ailier s'y est façonné jusqu'à devenir un attaquant complet dont la moyenne approche désormais un but par match.

Le sélectionneur portugais Paulo Bento aura, entre autres tâches, celle de mettre le joueur dans les meilleurs conditions pour que Ronaldo soit enfin lui-même en sélection.

Depuis son arrivée sur le banc en septembre 2010, les progrès sont incontestables, tant dans le jeu qu'au sein d'un groupe où la star est de plus en plus à l'aise.

Durant les qualifications, Ronaldo a été le meilleur buteur du Portugal et il a ensuite ouvert la voie du succès en barrage contre la Bosnie d'un de ces coups-francs surpuissants dont il a le secret.

S'il parvient à se mettre au service de l'équipe et à évoluer enfin au niveau attendu, le fier Ronaldo aura plus d'une occasion de bomber le torse, comme il aime à le faire pour fêter ses buts, et finira peut-être par offrir le trophée que son pays attend de lui.

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant