Euro: Cristiano Ronaldo devait tirer le cinquième tir au but

le
0
Euro: Cristiano Ronaldo devait tirer le cinquième tir au but
Euro: Cristiano Ronaldo devait tirer le cinquième tir au but

par Alexandra Hudson

DONETSK, Ukraine (Reuters) - Le Portugal avait prévu de confier à Cristiano Ronaldo la charge d'inscrire le dernier tir au but contre l'Espagne, mercredi en demi-finale de l'Euro, mais le scénario ne s'est pas déroulé comme l'avait écrit le sélectionneur Paulo Bento.

L'attaquant star de la Selecçao n'a pas eu besoin de se présenter devant Iker Casillas, le gardien espagnol, après les échecs de Joao Moutinho et de Bruno Alves, qui rendaient la victoire portugaise impossible.

L'Espagnol Cesc Fabregas a coupé court au suspense en convertissant le dernier tir espagnol (4-2), envoyant ainsi la Roja en finale pour la deuxième fois consécutive, quatre ans après son sacre continental.

"Nous avions imaginé ce plan, et si le score avait été de 4-4 et qu'il avait tenté le tir au but, nous ne dirions pas la même chose à l'instant présent", a expliqué Paulo Bento en conférence de presse.

Le dénouement est d'autant plus cruel pour Bruno Alves, qui porte une partie du poids de l'élimination sur ses épaules, que le défenseur s'était une première fois dirigé vers les cages, pour tenter le troisième tir, mais Nani l'a rattrapé au dernier moment.

Conformément à l'ordre fixé avant la séance, Bruno Alves a tiré en quatrième.

"NOUS AVONS ÉTÉ TRÈS COMPÉTITIFS"

"Il y a eu un peu de confusion avec Bruno Alves et Nani, puis Bruno a tenté sa chance... et ça a été décisif", a raconté Paulo Bento.

"Les tirs au but auraient pu nous sourire, mais nous avons perdu l'avantage après le premier tir", a ajouté le stratège en référence à l'échec de Joao Moutinho.

Le but de Fabregas a donc mis un point final à l'expédition en Ukraine et en Pologne des Portugais, qui finissent avec un bilan de deux victoires et une défaite en matches de poule, et une qualification à l'arrachée en quart de finale contre la République tchèque (1-0).

"Nous avons perdu parce que l'Espagne a été plus efficace dans la séance de tirs au but, mais c'est vrai que nous n'avons pas eu beaucoup de chance dans ce tournoi."

"Selon moi, nous avons disputé un très grand tournoi. Si vous regardez comment nous avons joué aujourd'hui, nous étions meilleurs dans les 90 premières minutes, puis nous avons été moins efficaces dans la prolongation", a analysé le technicien portugais.

"L'Espagne mérite bien d'aller en finale, mais en même temps, je tiens à remercier mes joueurs pour ce qu'ils ont montré pendant la compétition. Nous avons été très compétitifs, et nous sommes une équipe agressive et unie. La façon dont nous avons perdu nous donne beaucoup de confiance", a conclu Paulo Bento.

Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant