Euro: Cesare Prandelli attend davantage des Italiens

le
0
Euro: Cesare Prandelli attend davantage des Italiens
Euro: Cesare Prandelli attend davantage des Italiens

CRACOVIE, Pologne (Reuters) - Cesare Prandelli, le sélectionneur italien, a troqué son habituelle veste rembourrée violette contre un élégant costume pour aborder l'Euro et souhaite que son équipe s'affûte à son image avant d'affronter la Croatie jeudi.

Le match nul, dimanche, contre l'Espagne tenante du titre a certes rassuré le technicien italien, mais les Croates, bien plus athlétiques que les Ibères, poseront d'autres problèmes pour le deuxième match de l'Italie dans le groupe C.

"Dans trois jours, nous allons rencontrer une équipe complètement différente. Ils sont imprévisibles (...) Nous devons être encore plus préparés", a prévenu lundi Cesare Prandelli. "Je vais donc suivre la Croatie avec attention, avant de prendre des décisions", a-t-il ajouté.

La rencontre est d'autant plus importante que la Croatie a pris les commandes de la poule après sa victoire 3-1 sur l'Irlande.

"Je vais surtout regarder quels joueurs ont le plus de sang-froid et sont le plus en forme. Je vais chercher les joueurs prêts pour ce match important, qui sera décisif pour le classement du groupe", a dit l'ancien entraîneur de la Fiorentina.

Antonio Di Natale, entré en jeu à la place de Mario Balotelli contre l'Espagne, a marqué mais l'attaquant miniature -1m70- n'a pas forcément gagné sa place dans le onze de départ. La taille du buteur de Manchester City, 1m89, pourrait être utile au milieu de la défense croate.

Cesare Prandelli pourrait par ailleurs retoucher sa défense à trois, sans la révolutionner. "L'idée n'est pas de tout bouleverser, mais de donner de la continuité, a-t-il dit.

Le milieu de terrain Daniele De Rossi, aligné en défense centrale contre l'Espagne, doit notamment davantage faire valoir son jeu au pied. "Il a fait un grand match mais, tel que je vois le football, quand un milieu de terrain qui joue à ce poste, il doit pouvoir faire la différence", a-t-il estimé.

Après la Croatie, l'Italie retrouvera l'Irlande le 18 juin pour conclure le premier tour.

Mark Meadows; Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant