Euro : Aubry dénonce «l'enfumage»

le
0
RÉACTIONS - Les premières réactions politiques aux propositions de Sarkozy et de Merkel pour renforcer la zone euro sont dans l'ensemble sceptiques. Seul Jean-Louis Borloo se montre enthousiaste.

Marine Le Pen a réagi la première en diffusant un communiqué de presse dès la fin de la conférence de presse de Nicolas Sarkozy et d'Angela Merkel. Pour la présidente du Front national, le sommet franco-allemand n'avait qu'un objectif : «organiser le partage du fardeau de la dette» en décidant «combien de nouvelles dizaines de milliards d'euros la France et l'Allemagne verseront pour renflouer les pays victimes de l'euro». «C'est irresponsable», indique-t-elle, en dénonçant «l'idée suicidaire» de Sarkozy «de précipiter la zone euro dans le fédéralisme». La présidente du FN demande un «sommet de la zone euro enfin utile pour les peuples» afin de «prendre acte de la fin de l'euro».

Sur i-Télé, Martine Aubry a dénoncé «l'enfumage de communication» de Nicolas Sarkozy sur la «règle d'or» que le couple franco-allemand propose de faire inscrire dans les Constitutions des 17 pays de la zone euro. C'est «une vague règle qui ne règle rien», a soulignü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant