Euro: Ashley Cole veut en finir avec la malédiction des quarts

le
0
Euro: Ashley Cole veut en finir avec la malédiction des quarts
Euro: Ashley Cole veut en finir avec la malédiction des quarts

CRACOVIE (Reuters) - Un mois après avoir enfin décroché avec son club de Chelsea un sacre européen qui le fuyait, Ashley Cole espère mettre un terme à une autre série dimanche à l'Euro avec l'Angleterre.

Le défenseur latéral anglais va honorer face à l'Italie sa 98e sélection et disputer son quatrième quart de finale d'une grande compétition, en espérant franchir enfin ce cap.

Depuis 1996 et leur demi-finale européenne à domicile, les Anglais chutent invariablement à ce stade de la compétition.

Cole a déjà perdu en quarts à l'Euro 2004 contre le Portugal, à la Coupe du monde 2002 contre le Brésil et à nouveau contre les Portugais, au Mondial 2006.

Sixième joueur le plus capé de l'histoire de l'Angleterre, il veut croire, à 31 ans, que l'équipe bâtie par Roy Hodgson va lui permettre d'accrocher une centième sélection le 1er juillet, jour de la finale.

Il rejoindrait alors dans le club fermé des centenaires, cinq anciens capitaines - Peter Shilton (125 sélections), David Beckham (115), Bobby Moore (108), Bobby Charlon (106) et Billy Wright (105).

Regonflé par le triomphe de Chelsea en Ligue des champions, le latéral gauche veut croire que l'Angleterre saura, elle aussi, mettre son application à bien défendre et son mental de combattant à profit afin de rejoindre l'Allemagne en demi-finale.

"C'est mon quatrième quart de finale et j'ai de mauvais souvenirs des autres", a dit Cole à la BBC.

"Donc je veux repenser à ceux-là pour voir ce que j'y aie fait et qui pourrait m'aider pour celui-ci."

"C'est un autre match, contre une grande équipe, mais le moral est au plus haut et les gars sont excités par ce match. Je suis confiant. On sait que ce sera un match difficile, mais les rêves deviennent parfois réalité et j'espère que ce sera un de ces rêves."

Favori de la presse tabloïd qui fait ses choux gras de sa vie privée turbulente, Cole s'est rarement laissé perturber et reste, sur la décennie écoulée, l'un des meilleurs Anglais.

Il est considéré depuis le début des années 2000 comme l'un des meilleurs latéraux gauche d'Europe voire du monde.

Il a encore réalisé ces derniers mois des prestations de premier plan avec Chelsea et joué un rôle fondamental dans la conquête aux forceps du premier titre européen du club.

"Avec la plupart des Anglais - et ça se voit dans cette équipe - on est comme 11 bulldogs qui n'abandonneront jamais, qui se battront toujours les uns pour les autres et mourront pour les autres sur le terrain", a-t-il prévenu.

"Jusqu'à présent, ça a l'air de marcher."

Tim Collings, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant