Euro: Archavine présente ses excuses après l'élimination russe

le
0
Euro: Archavine présente ses excuses après l'élimination russe
Euro: Archavine présente ses excuses après l'élimination russe

MOSCOU (Reuters) - Le capitaine russe Andreï Archavine a présenté ses excuses jeudi après l'élimination précoce de son équipe dès le premier tour de l'Euro, alors même que le pays figurait dans le groupe considéré comme le moins relevé du tournoi.

Depuis samedi, les joueurs ont été abondamment critiqués en Russie par les supporters, la presse et les experts locaux, qui ont désigné Andreï Archavine comme le principal coupable de la débâcle.

"Le résultat nous a déçu et, bien sûr, a déçu tous nos supporters. Nous le comprenons", a affirmé Andreï Archavine lors d'une interview accordée à une chaîne de télévision de Saint-Pétersbourg, cinq jours après la défaite 1-0 contre la Grèce, synonyme de retour anticipé au pays.

"En tant que capitaine, et au nom de tous les joueurs et en particulier de moi-même, je tiens à présenter mes excuses pour nos prestations et pour le résultat que nous avons obtenu", a déclaré le milieu de terrain passé par Arsenal.

"Ce n'est pas bon de rejeter (la critique). C'est pourquoi j'ai pris ce moment pour dire quelque chose à ce sujet. Je ne le ferai qu'une fois et je n'en parlerai plus jamais", a-t-il ajouté.

Andreï Archavine, qui avait contribué à la victoire 4-1 contre la République tchèque avant de sombrer comme le reste de l'équipe, avait été impliqué dans un échange tendu avec des supporters russes, au soir de l'élimination.

Un des supporters présents, un parlementaire russe, avait alors demandé des explications, ce qui lui avait valu cette réplique cinglante d'Andreï Archavine: "Si vous fondiez de grands espoirs sur notre équipe, c'est votre problème, pas le nôtre".

Ces propos avaient suscité la polémique en Russie.

"Comment un citoyen russe peut-il traiter l'honneur de son pays comme cela?", s'était interrogé à haute voix Valery Golubev, vice-président de Gazprom, le géant de l'énergie russe.

"Il devrait être expulsé", avait-il estimé.

La Russie a fini à la troisième place du groupe A, avec quatre points, derrière la République tchèque et la Grèce.

Gennady Fyodorov, Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant