Euro-2017: les Bleues avec la Suisse, l'Islande et l'Autriche

le , mis à jour à 18:45
0
L'équipe de France féminine, l'entraîneur Olivier Echouafni et son encadrement, le 18 octobre 2016 à Clairefontaine ( AFP/Archives / FRANCK FIFE )
L'équipe de France féminine, l'entraîneur Olivier Echouafni et son encadrement, le 18 octobre 2016 à Clairefontaine ( AFP/Archives / FRANCK FIFE )

La France affrontera la Suisse, l'Islande et l'Autriche dans sa poule, très accessible, pour l'Euro-2017 féminin organisé aux Pays-Bas, du 16 juillet au 6 août 2017, selon le tirage au sort effectué mardi.

Sur le papier, la France, 3e au classement Fifa, n'a rien à craindre dans son groupe C: La Suisse est 15e de ce même classement, l'Islande est 16e, l'Autriche est 25e.

"Quand on n'a rien gagné, l'ambition c'est d'avoir beaucoup d'humilité, sinon le football a tendance à vous tacler. On est incapable de dire aujourd'hui si c'est un bon ou un mauvais tirage", a tempéré le sélectionneur des Bleues Olivier Echouafni au micro d'Eurosport.

Sandie Toletti, internationale du milieu de terrain, est elle aussi restée prudente sur Eurosport: "Toutes les équipes, il faut les jouer, il ne faut pas écouter ce qui se dit".

Olivier Echouafni connaîtra avec cet Euro-2017 sa première grande compétition en tant que sélectionneur. Pour ses Bleues ce sera la dernière grande compétition avant l'organisation de la Coupe du monde à la maison, en France en 2019.

Les Bleues, qui n'étaient que quarts de finalistes en 2013 (éliminées aux tirs au but par le Danemark), guignent une victoire à l'Euro pour se remettre de la déception des jeux Olympiques, et plus globalement pour en finir avec leur réputation de talentueuse nation européenne qui ne parvient pas à convertir ce talent en titre(s).

Lors des JO, elles avaient pour objectif une médaille mais avaient été éliminées dès les quarts de finale par le Canada, contre-performance qui avait coûté sa place au sélectionneur Philippe Bergerôo, remplacé par Echouafni.

Dans le groupe D, il y aura deux duels entre voisines, avec Espagne-Portugal et Angleterre-Ecosse. Alex Scott, qui joue pour la section féminine d'Arsenal et pour l'Angleterre a ainsi twitté: "ça devait arriver... Et voilà Angleterre-Ecosse !".

Groupe A

Pays-Bas, Belgique, Danemark, Norvège

Groupe B

Allemagne, Russie, Italie, Suède

Groupe C

France, Autriche, Islande, Suisse

Groupe D

Angleterre, Portugal, Écosse, Espagne

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant