Euro 2017 - Espoirs / Corentin Tolisso : « Notre destin n'est plus entre nos mains »

le
0
Euro 2017 - Espoirs / Corentin Tolisso : « Notre destin n'est plus entre nos mains »
Euro 2017 - Espoirs / Corentin Tolisso : « Notre destin n'est plus entre nos mains »

Troisièmes de leur groupe de qualification pour l’Euro Espoirs 2017, les Bleuets sont en mauvaise posture avant de recevoir l’Islande, première de la poule, ce mardi à Caen. La victoire est impérative pour espérer une disputer l’Euro en Pologne.

La défaite de vendredi soir contre l’Ukraine (1-0) a laissé un goût amer. La France, alors en tête du groupe, s’est inclinée pendant que ses deux poursuivants, l’Islande et la Macédoine, l’ont emporté. Résultat : les Bleuets sont désormais troisièmes de leur groupe, un point derrière Islandais et Macédoniens, les premiers accusant en plus un match de retard. Le capitaine des Espoirs, le Lyonnais Corentin Tolisso, regrette d’avoir laissé filer le match face à l’Ukraine. « Ça a été un match compliqué, peut-on lire dans des propos relayés sur le site officiel de la FFF. On avait à cœur de bien faire pour conserver la tête du groupe. Nous avons été malmenés en première période, un peu moins en deuxième. On n’a pas réussi à se procurer d’occasions nettes, et à la fin, on se prend un but bête qui nous coûte cher au classement. Nous nous retrouvons troisièmes, notre destin n'est plus entre nos mains. »

Tolisso : « On croit encore en nos chances »

Conscients de s’être compliqué la tâche, les Bleuets restent néanmoins optimistes quant à leur chance de qualification. Cela passera par une victoire mardi soir face au nouveau leader du groupe, l’Islande : « C'est une bonne équipe. On a vraiment à cœur de gagner, tous les joueurs sont très motivés, poursuit Corentin Tolisso. Il faudra répondre présent face au défi physique des Islandais. Si on remporte ce combat, ça sera plus facile pour nous ». Une défaite face aux Islandais scellerait le sort des Bleuets, mais les coéquipiers de Corentin Tolisso sont confiants : « On sait qu’il reste deux matchs, donc six points à prendre. La situation est difficile mais on croit encore en nos chances ». Après l’Islande, les Français iront en Irlande du Nord le 11 octobre prochain, face à l’actuel dernier de la poule. Mais la qualification se joue dès mardi en Normandie.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant