Euro 2016: Ranieri limogé après la défaite face aux Féroé

le
0
Euro 2016: Ranieri limogé après la défaite face aux Féroé
Euro 2016: Ranieri limogé après la défaite face aux Féroé

Nommé sélectionneur de la Grèce fin juillet, Claudio Ranieri n'aura pas tenu quatre mois à son poste. La faute à une défaite humiliante contre les Iles Féroé (0-1). Vendredi soir, la sélection hellène s'est en effet inclinée devant son public du Pirée contre la 187ème nation au classement FIFA.

Si l'ancien entraîneur de Monaco (2012-2014) avait manifesté sa volonté de rester à l'issue de la rencontre, la fédération grecque a annoncé son limogeage dans la journée. Il faut dire qu'avec un seul point obtenu en quatre matches dirigés, le technicien italien laisse l'équipe de Grèce à la dernière place de son groupe éliminatoire pour l'Euro 2016.

Les huitièmes de finaliste du dernier Mondial figurent pourtant dans une des poules les moins relevées (la Roumanie devance dans l'ordre l'Irlande du Nord, la Hongrie, la Finlande, les Iles Féroé et donc la Grèce). Avant de quitter ses fonctions, Claudio Ranieri officiera une dernière fois mardi à l'occasion de la réception de la Serbie en amical. La presse allemande évoque elle le nom de Giovanni Trapattoni pour le remplacer.

VIDEO. Le résumé du match Grèce-Iles Féroé

Un succès historique pour les amateurs des Féroé

Si la défaite de la Grèce a plongé le foot grec dans le désarroi, les Iles Féroé tiennent là un authentique exploit face à une équipe passée tout près d'être quart de finaliste l'été dernier au mondial brésilien. La sélection constituée à 100% de joueurs amateurs n'avait plus gagné loin de ses bases depuis 2011. Le but inscrit par Joan Simun Edmundsson (ex-Newcastle) permet à son équipe de remporter la quatrième victoire à l'extérieur de toute leur histoire.

«C'est la plus belle victoire des Îles Féroé depuis des années, a reconnu le sélectionneur Lars Olsen. Il y a eu, c'est vrai, la victoire historique contre l'Autriche il y a quelques années, mais la Grèce est une nation du football plus forte que l'Autriche et la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant