Euro 2016 - Puma : les maillots qui déchirent !

le
0
Puma ne s'explique pas la fragilité des maillots de la Nati dimanche soir et fait plancher ses experts produits.
Puma ne s'explique pas la fragilité des maillots de la Nati dimanche soir et fait plancher ses experts produits.

« J'espère que Puma ne fabrique pas de préservatifs. » C'est par ce commentaire assassin que le joueur suisse Xherdan Shaqiri a réagi à ce que les réseaux sociaux ont déjà baptisé le « Pumagate », soit la fâcheuse tendance qu'avaient les maillots suisses à se déchirer dimanche soir pendant le match face à la France.

Embarras chez Puma

Les internautes ont en effet rivalisé d'ironie devant les nombreuses tuniques suisses en lambeaux : quatre joueurs (Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka) ont dû changer de maillot en première période et Xhaka a même dû en changer deux fois !

C'est l'embarras chez Puma, l'équipementier de l'équipe suisse de football. Le groupe, en pleine tentative de redressement après des années de traversée du désert, a expliqué lundi ne pas comprendre l'avalanche de maillots déchirés dans les rangs de la Nati. Avant cette rencontre, fait valoir Puma auprès de l'AFP, « nos cinq équipes Puma (Autriche, Italie, République tchèque, Slovaquie et Suisse, NDLR) ont joué dix matches lors de l'Euro, sans que ce problème se produise ». « Nos experts produits étudient actuellement la matière des maillots. Dès que nous en connaîtrons la raison, nous communiquerons sur le sujet », ajoute le groupe allemand.

L'incident est d'autant plus fâcheux pour la marque au félin bondissant que celle-ci...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant