Euro 2016 - Portugal / Fernando Santos : « A la hauteur de notre peuple merveilleux »

le
0

C’est au-delà d’une heure du matin que Fernando Santos s’est présenté en conférence de presse pour commenter le sacre européen du Portugal aux dépens de la France dimanche (1-0 ap). Une performance qui puise ses racines dans le caractère de ce pays.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCE

Fernando Santos, sur quoi s’est jouée la finale de l’Euro 2016, remportée dimanche par le Portugal contre la France (1-0 ap) ? Ce qui a fait la différence, c’est que nous avons marqué un but. Les deux équipes ont réalisé un bon match, la France a eu plus de possession de balle, mais nous sommes restés fidèles à notre style de jeu. Nous étions bien organisés et structurés, avec une bonne assise défensive. C’est le secret de notre victoire. Le mérite revient à nos joueurs, nous avons été meilleurs que notre adversaire.

Comment avez-vous vécu la blessure de Cristiano Ronaldo en première période et cet événement rend-il votre victoire encore plus savoureuse ? J’ai toujours dit que Cristiano Ronaldo était fondamental pour notre équipe, qu’il fallait compter sur lui. Il aurait pu faire la différence à n’importe quel moment. Mais nous sommes une équipe, nous jouons comme tel. Je n’ai jamais caché ce que je pensais, j’ai toujours dit à mes joueurs que nous avions beaucoup de talent et que ceci serait notre valeur ajoutée. Mais il fallait être une équipe solidaire, unie, organisée et plus concentrée que nos adversaires pour réussir dans cet Euro. C’est le message que j’ai véhiculé à mes joueurs. Je tiens à les remercier, ils ont toujours cru en ce que je leurs disais et en leur victoire.

Qu’avez-vous pensé du geste de Dimitri Payet entrainant la sortie sur blessure de Cristiano Ronaldo ? L’arbitre aurait dû l’avertir pour cette faute. Je n’ai aucun doute sur l’honnêteté des arbitres, mais il aurait dû infliger un carton jaune, alors qu’il n’y a même pas eu de coup de sifflet sur cette action.

En quoi Cristiano Ronaldo a-t-il pesé auprès de ses coéquipiers après sa sortie sur blessure ? Tous mes joueurs ont mérité cette victoire, c’est une émotion indescriptible, extraordinaire. Il convient de souligner les efforts accomplis par notre capitaine. Il a un état d’esprit d’équipe formidable, il a essayé à deux reprises de rester sur le terrain. Le fait de l’avoir dans les vestiaires et sur le banc, ça a été d’une grande aide pour nous. Il a été d’un grand soutien pour toute l’équipe, pour motiver nos joueurs. Je le remercie au nom de toute l’équipe.

F.Santos : « Eder ? La meilleure décision »

Pourquoi avoir opté pour Eder, qui n’avait plus joué depuis le match contre l’Autriche ? Lorsque Ronaldo est sorti, j’avais déjà pensé à faire rentrer Eder. Mais à ce moment-là, j’ai considéré que le match allait évoluer, donc j’ai préféré déplacer Nani dans l’axe. Nous avions besoin de quelqu’un qui peut jouer devant, pour faire remonter le bloc équipe. La décision que j’ai prise était la meilleure, tout simplement. Eder nous a même permis de l’emporter, c’est remarquable.

Que ce soit lui qui marque après avoir été tant critiqué, qu’est-ce que cela vous inspire ? C’est la plus belle conclusion possible de ce tournoi. A la mi-temps, j’ai dit des choses très simples : gardez la tête haute et restez motivés, nous allons gagner ce match. Nous devions essayer de mieux contrôler le match et de faire courir les Français. Je leur ai dit nous allions avoir une opportunité, que nous marquerions et nous gagnerions. Ça a marché.

Rui Patricio et Pepe ont réalisé une énorme prestation ce dimanche, à l’image de leur tournoi… Rui Patricio a fait un tournoi formidable, tout comme les autres joueurs de notre groupe. Il a été très important pour notre équipe, y compris lors des tirs au but contre la Pologne en quart de finale (1-1, 5-4 TAB). Quant à Pepe, je ne comprends pas les critiques dont il fait l’objet. Il donne toujours le maximum sur le terrain. Peut-être que parfois, il commet de vilaines fautes. Mais c’est toujours dans le jeu, c’est un défenseur. Je ne pense pas que ce soit un mauvais garçon, peu importe si c’est ce que les gens pensent.

F.Santos : « Cela montre l’excellent travail effectué au sein de la Fédération »

Comment avez-vous perçu le soutien de la forte communauté portugaise en France ? C’est une victoire pour tout le Portugal. Ce n’est pas la mienne, c’est celle du peuple portugais. Il nous a toujours soutenu, avec tous ces gens qui ont fait le déplacement. C’est une récompense pour tous, y compris ceux qui vivent en dehors du Portugal. Ça n’a rien à voir avec 2004, quand nous jouions à la maison, mais nous avons toujours ressenti le soutien de nos supporters. Parfois, on ne croit pas assez en nous-mêmes. Il le fallait pour être à la hauteur de notre peuple merveilleux.

Comment expliquez-vous que le Portugal gagne son premier grand titre chez les A avec une génération qui n’est certainement pas la meilleure de son histoire ? Le Portugal a toujours compté de grands joueurs dans ses rangs. Nous avons manqué de réussite parfois. En 2012, les tirs au but avaient fait la différence, nous avions une belle génération et un bon sélectionneur. Tous les entraîneurs de notre Fédération ont accompli un travail formidable ces dernières années, ils ont une place importante dans cette victoire. Nous avons pu nous appuyer sur les Espoirs, les moins de 19 ans. Cela montre l’excellent travail effectué au sein de la Fédération.

Quel avenir envisagez-vous pour ce groupe ? Nous devons croire dans nos qualités. Si nous continuer à jouer de cette manière, avec beaucoup d’humilité, nous pourrons encore relever de grands défis.

Propos recueillis par GS au Stade de France

A voir aussi : > Le résumé du match > Les notes des Bleus > La réaction de Didier Deschamps

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant