Euro 2016 : Nice consacre plus d'un million d'euros à la sécurité

le
0
Vue aérienne de Nice, ville hôte de l'Euro 2016.
Vue aérienne de Nice, ville hôte de l'Euro 2016.

Nice accueillera quatre matches de l'Euro de foot ? dont un huitième de finale ? et la ville n'a pas lésiné sur les moyens en matière de sécurité. Ce poste mobilise 1,2 million d'euros, soit près de la moitié d'un budget global de 2,5 millions d'euros, entièrement supportés par Nice.

Pas de logiciel de reconnaissance faciale

Il s'agit pour l'essentiel de sécuriser une fan-zone de 16 000 mètres carrés aménagés, en plein centre-ville, entre le jardin Albert-Ier, le Théâtre de verdure et le quai des États-Unis. Des portiques à l'entrée, dix caméras (5 fixes et 5 mobiles) reliées au centre de supervision urbaine ultramoderne ? pilotant les 1 000 caméras qui font de Nice la ville la plus vidéosurveillée de France ? et 124 agents de sécurité privée s'ajoutent sur cette zone aux dispositifs déjà en place. Une façon d'étoffer les effectifs de la police, nationale et municipale.

Christian Estrosi, qui va céder son fauteuil de maire à son premier adjoint Philippe Pradal, aurait bien aimé y ajouter « son » logiciel de reconnaissance faciale, garantissant, selon lui, « qu'aucune personne fichée S ne pourra circuler dans Nice sans être identifiée et neutralisée ». Mais le gouvernement n'a pas donné suite. « Je suis déçu par cette attitude peu responsable », lâche le président de la métropole Nice-Côte d'Azur.

Des retombées de 81 millions d'euros espérées

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant