Euro 2016 : Les mots bleus (1)

le
0
Euro 2016 : Les mots bleus (1)
Euro 2016 : Les mots bleus (1)

Un Euro, c'est long et ça laisse aussi un peu de temps pour bouquiner. On a lu 11 livres sur les Bleus qu'on a décortiqués en 11 points. On commence avec Benzema Foot, embrouilles et vidéo.

L'EDF joue l'Euro à domicile, peut-être pour le gagner, ou pas... Mais au fond on s'en fout un peu car comme le dit Sami Frey dans Danse avec lui : "Qu'importe le but, l'important c'est le chemin parcouru..." Alors on s'est dit que c'était l'occasion de revenir sur les chemins de nos Bleus. Des victoires et des défaites, des histoires individuelles ou collectives, heureuses ou malheureuses, ancrées dans notre mémoire collective ou inconnues du grand public. Une sélection de livres estampillés "bleus" pour vous accompagner avant et pendant la compétition. Parce qu'un championnat d'Europe à 24 équipes c'est long et que ça laisse du temps pour bouquiner. 11 livres en 11 points afin de mieux connaître nos Bleus. Ce lundi, on se penche sur Benzema Foot, embrouilles et vidéo.

I. Le pitch du bouquin

Karim Benzema, le grand absent français pour cet Euro à la maison est présenté en quatrième de couv' comme un "(…)homme aux deux visages. D'un côté, il est ce joueur hyper talentueux. De l'autre, il cultive une attitude de bad boy...". Un raccourci un peu rapide qui pose déjà problème. Mais bon on se dit qu'avec un titre pareil on va apprendre quelques dessous intéressants ou du moins avoir quelques explications sur les embrouilles et THE vidéo.

II. La cote "bleue attitude"

Depuis septembre 2015, elle est clairement en chute libre pour frôler aujourd'hui avec le néant. Entre KB9, devenu 10 en bleu, et l'EDF c'est une longue histoire de malentendus. Snobé par Raymond Domenech pour la Coupe du monde 2010 le buteur madrilène déclare au printemps 2014 : "La Coupe du monde, c'est la plus belle des compétitions. Surtout celle qui va se jouer au Brésil. Le Brésil c'est le pays du football, c'est LE football ! Je me bats pour ça en club. Et chaque fois que je vais en sélection, c'est pour être retenu pour cette Coupe du monde". Pendant cette compétition, sa cote d'amour bleue montera aussi vite, en poule, qu'elle redescendra, à partir des huitièmes. Le livre évoque les polémiques précédentes sur sa Marseillaise non chantée ou sa longue période de disette en bleu mais sans jamais les analyser en profondeur. Pourtant tout le monde a eu son mot à dire là-dessus : hommes politiques, anciens sportifs, consultants radios et télés. Nombreux sont ceux qui on su nous expliquer…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant