Euro 2016 : le Portugal a oublié le football

le
1
Les Portugais ont verrouillé le jeu pour gagner.
Les Portugais ont verrouillé le jeu pour gagner.

Bravo, mais que c'est laid ! Le Portugal n'a pas « volé » cet Euro, ni lésé quiconque, sauf peut-être la totalité des amateurs de football et des esthètes du sport. Si la légalité sportive de ce succès paraît indiscutable, sa légitimité demeure contestable pour ceux qui se font une certaine idée du mérite. Quand on prend le parti de mépriser le jeu, on se doit au moins de gagner, même petitement, la victoire étant le seul juge de paix du football s'il y en a un. La troupe de Fernando Santos ne s'est pas embarrassée un seul instant de ces considérations puisqu'elle a trouvé le moyen de mettre la main sur un trophée majeur en remportant à peine plus de la moitié de ses rencontres dans cet Euro. Et il faut voir de quelle façon !

7 matches, 4 victoires

Les avocats autoproclamés de la très décriée sélection portugaise la défendent d'une curieuse manière. Cette équipe serait, paraît-il, devenue une gagnante cynique pour conjurer son passé de perdante magnifique. Encore faut-il gagner pour mériter cette étiquette. Pour rappel, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo se sont hissés en phase finale de la compétition sans compter le moindre succès dans une poule facilissime et grâce à une troisième place étonnamment qualificative. Et il leur a fallu trois électrochocs ? l'Autriche, l'Islande, puis la Hongrie ? pour commencer à gagner... en prolongation contre la Croatie en huitième de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet il y a 12 mois

    Elle a joué comme l'Italie depuis des années, pour gagner peu importe la manière