Euro 2016 : le juteux business des maillots de football

le
0
Dans un magasin d'articles de sport. Les maillots de foot sont un véritable business, qui rapporte beaucoup d'argent.
Dans un magasin d'articles de sport. Les maillots de foot sont un véritable business, qui rapporte beaucoup d'argent.

La somme peut paraître incroyable, mais elle est pourtant véridique. Nike verse chaque saison 42,6 millions d'euros à la Fédération française de football (FFF) pour apposer sa virgule sur les vêtements des Bleus durant la période 2011-2018. Le géant américain est ainsi parvenu à coiffer au poteau Adidas, le partenaire historique de l'équipe de France depuis 1972, qui avait renégocié le contrat en 2004 pour « seulement » 10 millions d'euros par saison. Les fabricants d'articles de sport acceptent aujourd'hui de dépenser des sommes faramineuses pour se rapprocher des grandes équipes. Adidas, Nike ou Puma engrangent en effet de très confortables recettes grâce à la vente de leurs maillots floqués.

Une étude détaillée du cabinet de recherche allemand PR-Marketing sur ce marché juteux détaille les marges encaissées par les différents acteurs impliqués dans la fabrication et la distribution des tee-shirts portés par les stars du ballon rond. Les coûts de fabrication d'un maillot dont le prix de vente au détail atteint en moyenne 63,04 euros ne dépassent pas 6,11 euros, soit moins de 10 % de la somme dépensée par le fan d'une équipe. « Payée moins de 10 centimes la minute, la femme qui coud le vêtement dans l'usine gagnera à peine 1 euro par maillot », révèle Peter Rohlmann, un expert de PR-Marketing.

Véritable pactole

Où va donc l'argent dépensé par les fans de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant