Euro 2016 : le jour où Thierry Henry élimina l'Irlande de la main

le
0
À la 103e minute du match de barrage entre la France et l'Irlande, un long coup-franc de Florent Malouda est dévié de la main par Thierry Henry qui permet à William Gallas de marquer de la tête (1-1).
À la 103e minute du match de barrage entre la France et l'Irlande, un long coup-franc de Florent Malouda est dévié de la main par Thierry Henry qui permet à William Gallas de marquer de la tête (1-1).

Au stade de France, en cette soirée du 18 novembre 2009, c'est l'air des mauvais jours. Dans les tribunes, les spectateurs et les observateurs n'y croient plus. Les Bleus s'éloignent d'une qualification à la Coupe du monde 2010. Après leur défaite au match aller (0-1), ils semblent en effet apathiques au match retour. Plus agressifs, mieux organisés, déterminés comme jamais, les Irlandais déroulent. Malgré un Hugo Lloris des grands soirs, l'équipe de Raymond Domenech est menée depuis un but de Roy Keane (23e). Et puis, il y a la lumière, enfin, à la 103e minute : un long coup-franc de Florent Malouda dévié par Thierry Henry qui permet à William Gallas de marquer de la tête (1-1). Dans l'euphorie de ce but venu de nulle part, le stade de France exulte, les téléspectateurs aussi.

Sauf que les images au ralenti montrent que Thierry Henry a contrôlé le ballon de la main.

Main de Dieu, main du diable ?

La France est qualifiée, certes, mais la main de l'attaquant tricolore fait polémique et devient un sujet de société. La « main de Dieu », comme le titre L'Équipe le lendemain, est renommée la « main du diable » au Royaume-Uni. Partout outre-Manche, on fustige le geste de Thierry Henry, oubliant au passage sa carrière magique en Premier League avec Arsenal.

En France aussi, c'est la polémique du moment. Dès la fin du match, sur RTL, Bixente...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant